Ain : une vidéo dénonce les conditions d'élevage lamentables des poules pondeuses

le
0
  Les images montrent des poules déplumées, une prolifération de poux, d'asticots, des cadavres de poules en état de décomposition avancée gisant dans des cages.  
  Les images montrent des poules déplumées, une prolifération de poux, d'asticots, des cadavres de poules en état de décomposition avancée gisant dans des cages.  

Une nouvelle vidéo-choc sur la condition animale sème l'émoi et l'effroi. Après les abattoirs, l'association L214 dénonce cette fois-ci les conditions d'élevage « alarmantes » de poules pondeuses dans l'Ain. Tournées, selon L214, en avril dans le Gaec du Perrat à Chaleins, les images montrent des poules déplumées, une prolifération de poux, d'asticots, des cadavres de poules en état de décomposition avancée gisant dans des cages, des accumulations de fiente.

"S'il le faut, je fermerai cet élevage", a réagi mercredi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll sur France Info, qualifiant la situation de "lamentable" et d'"insupportable". Sa collègue de l'Environnement Ségolène Royal l'a jugée "intolérable" sur Twitter et a demandé une inspection et une décision "dans la journée" au préfet de l'Ain. Des agents de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) étaient attendus sur place dans la matinée. Le responsable du Gaec n'a pas pu être joint par l'AFP malgré plusieurs tentatives.

200 000 poules pondeuses et 150 000 poulettes

L'association L214, qui tire son nom d'un article du code rural reconnaissant l'animal comme "un être sensible", avait déjà dénoncé en 2013 "l'état dramatique de cet élevage". A l'époque, la justice lui avait interdit de diffuser des images. « La situation dans cet élevage perdure, il y a eu des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant