Agressions sexuelles dans une école à Lyon : un animateur mis en cause

le
0
Une cellule d?information et d?écoute a été mise en place ce mardi au sein de l?école Ferdinand-Buisson dans le 5e arrondissement de Lyon. 
Une cellule d?information et d?écoute a été mise en place ce mardi au sein de l?école Ferdinand-Buisson dans le 5e arrondissement de Lyon. 

Une cellule d'information et d'écoute a été mise en place ce mardi au sein de l'école Ferdinand-Buisson dans le 5e arrondissement de Lyon. La raison : une plainte déposée par des parents d'élèves à l'encontre d'un animateur périscolaire. L'homme, âgé de 34 ans et titulaire du Bafa, est suspecté d'actes pédophiles, a révélé vendredi 1er avril l'antenne locale de France 3. Le procureur de la République de Lyon a été saisi par des parents d'élèves en janvier dernier, après que leur enfant de trois ans a décrit des gestes à caractère sexuel de la part de cet animateur. « Depuis, d'autres témoignages troublants auraient été recueillis », souligne Lyon Mag.

La cellule psychologique mise en place demeurera active « le temps nécessaire afin que les parents qui le souhaitent puissent rencontrer les professionnels du service médico-social scolaire afin d'être écoutés, conseillés et accompagnés », précise la municipalité dans un courrier.

Ne pas ébruiter l'affaire

Selon France 3 Rhône-Alpes, c'est en novembre dernier qu'une mère a signalé pour la première fois de possibles gestes déplacés à la directrice de l'école. Les parents se seraient vu suggérer de ne pas ébruiter l'affaire. Du côté de la MJC Saint-Just, dont dépend l'animateur, il avait été simplement estimé qu'aucun élément concret ne permettait d'engager de procédure. La mère de famille, décidée à ne pas en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant