Agression antisémite à Marseille : l'auteur s'est revendiqué de Daech

le
0
La victime a été touchée à la main et au dos. Image d'illustration.
La victime a été touchée à la main et au dos. Image d'illustration.

Un enseignant juif a été agressé lundi matin à Marseille par un adolescent armé d'une machette qui a revendiqué un geste antisémite, blessant légèrement sa victime, deux mois après l'attaque au couteau d'un autre enseignant juif dans les quartiers nord de la ville. Selon le procureur, l'auteur de l'agression, de nationalité turque et d'origine kurde, a revendiqué agir « au nom d'Allah » et du groupe État islamique. L'adolescent, qu n'a pas d'antécédent judiciaire, a fait ces déclarations au moment de son interpellation et non de l'agression, a précisé le procureur de la République, Brice Robin. Pour lui, « il s'agit à l'évidence d'une agression à caractère antisémite » avec une « forme de préméditation ». Le profil de l'agresseur « semble être celui d'une personne radicalisée via Internet », a-t-il ajouté.

En pleine rue et devant témoins, le jeune homme, né en 2000, a porté des coups à la victime, un professeur de 35 ans, enseignant à l'Institut franco-hébraïque de la Source, près de la mairie du 9e arrondissement de Marseille. La victime a été blessée au dos et à la main, selon une source policière. L'agresseur a laissé l'arme sur place, puis est parti en courant, avant d'être interpellé dix minutes plus tard par la brigade anticriminalité (BAC).

Le parquet de Marseille a ouvert une enquête pour « tentative d'assassinat » en raison de l'appartenance à une religion et « apologie du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant