Agression à la machette : quelles séquelles pour les joueurs de l'ASM ?

le
0
Les joueurs de l'ASM à l'entraînement au stade des Gravaches de Clermont, le 17 juillet dernier.
Les joueurs de l'ASM à l'entraînement au stade des Gravaches de Clermont, le 17 juillet dernier.

Une dizaine de personnes au total ont agressé à coups de couteau, machette et même de sabre, les rugbymen de l'ASM, dans la nuit de samedi à dimanche, à la sortie d'une boîte de nuit à Millau. Selon les premiers éléments de l'enquête, la rixe aurait débuté après que l'un des rugbymen s'est interposé pour prendre la défense d'une jeune femme qui se faisait importuner par un homme dans la boîte où ils étaient. Un mois sans entraînementTrois internationaux français, Julien Pierre, Benjamin Kayser et le capitaine Aurélien Rougerie, étaient hospitalisés dimanche en raison de coupures plus ou moins profondes. Julien Pierre, le plus sérieusement atteint, a été opéré dimanche en fin d'après-midi pour soigner ses coupures importantes. "Il a été nécessaire de suturer le muscle touché puis la plaie pour soigner ses blessures. L'opération s'est déroulée sans aucune complication et le Clermontois va sortir d'ici quelques heures. Il pourra reprendre l'entraînement d'ici un mois environ", précise le club.En ce qui concerne Benjamin Kayser, touché au bras et à la main, il a lui aussi subi une intervention pour soigner ses coupures. "Un muscle extenseur de la main a été atteint et sa convalescence est estimée à quatre semaines avant d'être apte", ajoute le staff de l'ASM. Il est sorti de l'hôpital et a pu rentrer chez lui dans la soirée.Quant au capitaine des Jaune et Bleu, Aurélien Rougerie, qui a reçu un coup de pelle au coude, il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant