Affaire Volkswagen : un million de voitures truquées en France ?

le
0
Parmi les 1 068 796 véhicules potentiellement touchés, près de deux tiers (637 489 véhicules) sont des modèles Volkswagen, essentiellement des Golf et des Polo.
Parmi les 1 068 796 véhicules potentiellement touchés, près de deux tiers (637 489 véhicules) sont des modèles Volkswagen, essentiellement des Golf et des Polo.

C'est un scandale planétaire. La France ne pouvait pas y échapper. L'affaire Volkswagen secoue l'ensemble du secteur automobile et met à mal bon nombre de principes moraux et écologiques. Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, a lui-même avoué avoir équipé 11 millions de voitures diesel d'un logiciel pour déjouer les contrôles sur les émissions polluantes. Et d'après le cabinet Inovev, une plateforme mondiale rassemblant les analyses à destination des professionnels de la construction automobile, cité par France Info, les moteurs incriminés, de type EA189, concerneraient 1 068 796 véhicules en France.

Un chiffre considérable qui représente, s'il est avéré, 2,6 % de l'ensemble des véhicules en circulation en France (1). En effet, le moteur diesel de quatre cylindres TDI de type EA189 équipe une trentaine de modèles du groupe allemand commercialisés dans l'Hexagone. Et parmi les 1 068 796 véhicules potentiellement touchés, près de deux-tiers (59,6 % soit 637 489 véhicules) sont des modèles Volkswagen, essentiellement des Golf et des Polo. Les autres se répartissent entre Audi (21,1 % soit 225 571 véhicules) - modèle A3 en grande partie -, Seat (10,4 % soit 111 681 véhicules) et Sköda (8,8 % soit 94 055 véhicules).

Le groupe allemand n'a pas souhaité commenter ces chiffres alors qu'un successeur à Martin Winterkorn, aux commandes de Volkswagen depuis 2007, doit être désigné dans la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant