Affaire Théo : un commissaire de police entendu

le
0
Le président de la République François Hollande s'était rendu au chevet de Théo.
Le président de la République François Hollande s'était rendu au chevet de Théo.

Selon nos informations, un commissaire de police en poste au commissariat d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été entendu ce mardi 23 mai par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, dans le cadre de l'affaire Théo.

Ce jeune homme de 22 ans avait été gravement blessé avec une matraque lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois par quatre policiers, le 2 février dernier. Trois jours après cette arrestation violente survenue en plein c?ur de la cité des 3000, un fonctionnaire de police avait été mis en examen pour viol et ses trois collègues, pour violences volontaires.

LIRE aussi Rapports des policiers, vidéosurveillance : comment Théo a été interpellé

60 jours d'ITT

Toujours selon nos informations, le commissaire auditionné, en poste comme numéro trois au sein du commissariat d'Aulnay-sous-Bois, a notamment été entendu sur le fonctionnement de ce service et « les conditions d'intervention des policiers le jour des faits ». Dans un rapport d'enquête, les « b?ufs-carottes » avaient retenu « le caractère non intentionnel » du coup de matraque à l'origine des blessures du jeune homme au niveau du rectum.

LIRE aussi Affaire Théo : l'IGPN estime que « le viol n'est pas établi »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant