Affaire Théo - Contrôles d'identité : le récépissé, une bonne solution ?

le
1
Des solutions sont mises en avant pour rendre les contrôles d'identité plus traçables et éviter les discriminations raciales. 
Des solutions sont mises en avant pour rendre les contrôles d'identité plus traçables et éviter les discriminations raciales. 

L'affaire Théo, ce jeune habitant d'Aulnay-sous-Bois arrêté dans des conditions d'une extrême violence, cristallise de nouveau les tensions entre forces de l'ordre et jeunes des banlieues. Et réveille le débat sur la traçabilité des contrôles policiers. Ce lundi, sur France Inter, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a remis sur la table une proposition de longue date : le récépissé. Il s'agit d'un coupon remis par le policier après chaque contrôle d'identité, qui comprendrait la date, le lieu et le motif du contrôle. Un moyen, selon Jacques Toubon, de tracer les contrôles d'identité plus facilement, et d'éviter les « délits de faciès ». Le Défenseur des droits rappelle une étude publiée récemment qui révèle que, sur 5 000 Français interrogés, seuls 16 % ont été contrôlés ces cinq dernières années, 40 % pour les jeunes de 18 à 25 ans. « Et, parmi eux, 80 % de jeunes hommes perçus comme Noirs, Arabes et Maghrébins rapportent avoir été contrôlés », a-t-il souligné.

Lire aussi Affaire Théo : Jacques Toubon souhaite une « traçabilité » des contrôles de police

En fait, l'idée de délivrer un récépissé après un contrôle d'identité n'est pas nouvelle, c'est même un serpent de mer qui faisait partie des promesses de campagne de François Hollande en 2012. Elle avait été enterrée cette même année par Manuel Valls, alors ministre de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3756815 il y a 8 mois

    C'est une évidence que les contrôles sont ciblés sur les mines patibulaires et se confirme avec la population des prisons. Les gendarmes ont" du flaire " et on ne peut pas leur reprocher.Pourquoi on n'entend pas parler de la communauté Asiatique? Il faut dire qu'ils se font discrets