Affaire Pastor : les dessous d'un spectaculaire coup de filet...

le
1
Hélène Pastor, richissime femme d'affaires monégasque qui avait été très grièvement blessée par un mystérieux tireur embusqué à Nice, est décédée le 21 mai.
Hélène Pastor, richissime femme d'affaires monégasque qui avait été très grièvement blessée par un mystérieux tireur embusqué à Nice, est décédée le 21 mai.

Se dirige-t-on vers un règlement de comptes familial ? La fille d'Hélène Pastor, Sylvia Pastor, a récemment refait sa vie avec un énigmatique homme d'affaires polonais, Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne à Monaco. Ils sont tous les deux actuellement entendus par les enquêteurs. La police, qui disposait des captures vidéo des suspects par le biais des caméras de surveillance de l'hôpital devant lequel Hélène Pastor a été assassinée, a réussi à tracer l'origine géographique de ceux-ci grâce à des recoupements.

Malgré la mauvaise qualité des bandes, les enquêteurs ont pu mettre un nom sur les visages des présumés exécutants en cherchant dans leur fichier interne. Très vite, ils identifient l'adresse de plusieurs suspects et les localisent. Mais un élément déterminant va permettre d'accélérer les investigations : un chauffeur de taxi affirme avoir conduit la petite "bande" de Nice à Marseille pour une somme de 500 euros. À cela s'ajoute la déposition d'un réceptionniste d'hôtel qui déclare les avoir pris en charge la veille des faits.

C'est alors que la traque a commencé. Les enquêteurs avaient placé la ligne téléphonique des présumés exécutants sur écoute. Les malfaiteurs, qui utilisaient la technique du toc (une combine, bien connue des dealers, qui consiste à changer en permanence de puce et donc de coordonnées téléphoniques), n'ont pas réussi à duper les enquêteurs. En effet, les différents services de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le lundi 23 juin 2014 à 18:50

    Nice / Monaco : c'est : sots d'hommes et Comores !