Affaire Merah : le tracker du scooter a été retrouvé

le
0
Un policier dans l'appartement de Mohamed Merah au lendemain de l'assaut qui s'est soldé par sa mort en mars 2012.
Un policier dans l'appartement de Mohamed Merah au lendemain de l'assaut qui s'est soldé par sa mort en mars 2012.

L'enquête sur les sept assassinats perpétrés par le djihadiste toulousain continue. En début de semaine, la Sdat a mis la main sur le tracker du scooter T-max qu'il avait volé quelques jours avant de commettre son premier meurtre. Il a été retrouvé dans une bouche d'égout de l'agglomération toulousaine. De forme rectangulaire, de la taille d'un paquet de cigarettes, le tracker est censé enregistrer tous les déplacements du deux-roues et le géolocaliser. Il est actuellement analysé par la police scientifique. Selon l'état d'usure dans lequel il est, il pourrait révéler de précieuses informations sur les déplacements de Mohamed Merah, notamment des rendez-vous éventuels avec des complices ou certains des mis en examen. "Il a été rapidement retiré par l'auteur des faits si bien que sa valeur pourrait être toute relative", indique néanmoins une source judiciaire. Le jour même du vol, le 6 mars 2012, Merah s'était renseigné auprès d'un concessionnaire de Toulouse afin de savoir comment rendre le mouchard inutilisable.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant