Affaire Ligonnès : les effets personnels sont ceux d'un autre homme

le
0
Le cadavre ne serait pas celui de Xavier Dupont de Ligonnès.
Le cadavre ne serait pas celui de Xavier Dupont de Ligonnès.

Le mystère Dupont de Ligonnès reste donc entier. Selon une information de RTL, l'ADN prélevé sur les effets personnels présents à côté des ossements retrouvés il y a quelques jours dans une forêt près de Fréjus n'est pas celui de l'homme recherché depuis plus de quatre ans.

Les lunettes, les vêtements et le rasoir découverts à Bagnols-en-Forêt, dans le Var, sont analysés dans un laboratoire de Marseille, ainsi que les ossements, pour lesquels les résultats seront un peu plus longs à attendre.

La trace de Ligonnès dans la région

C'est dans cette zone que le père de famille, introuvable depuis la découverte des cadavres de sa femme et de ses quatre enfants dans leur pavillon de Nantes en avril 2011, a laissé sa dernière trace, à la sortie d'un hôtel de Roquebrune-sur-Argens.

Ces premiers résultats ouvrent donc un autre mystère, celui de l'identité du cadavre de Bagnols, qui serait celui d'un homme d'une soixante d'années ayant subi une opération à un bras avec la pose d'une broche au niveau du radius. Ces premiers éléments avaient déjà minimisé les probabilités d'avoir retrouvé Xavier Dupont de Ligonnès, toujours insaisissable.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant