Affaire Bygmalion : quand Nadine Morano supprime un tweet embarrassant

le
0
Une fois n'est pas coutume, Nadine Morano a supprimé lundi soir un tweet embarrassant alors que l'UMP est en pleine tourmente Bygmalion.
Une fois n'est pas coutume, Nadine Morano a supprimé lundi soir un tweet embarrassant alors que l'UMP est en pleine tourmente Bygmalion.

Une fois n'est pas coutume, Nadine Morano s'est illustrée par un nouveau petit bidouillage sur Twitter, comme le rapporte Le Huffington Post. Affaire Bygmalion oblige, l'ex-ministre a dû faire un peu de tri sur le réseau social après que les internautes ont exhumé un tweet d'avril 2013. Nadine Morano y commentait alors un autre scandale, celui de l'affaire Cahuzac : "Pour les menteurs et fraudeurs, la sanction doit être exemplaire, assortie d'une inéligibilité à vie."

Un tweet qui trouve évidemment un nouvel écho depuis les dernières révélations dans l'affaire des fausses factures Bygmalion. Surtout que l'ex-députée est l'une des rares au sein de l'UMP à avoir affiché un soutien indéfectible à Jean-François Copé qui a été contraint ce mardi de quitter la tête du parti.

"Il se sent trahi par des proches"

"[Jean-François Copé] est touché parce qu'il se sent trahi par des proches, il est touché parce qu'il découvre des choses dont il n'était pas au courant, il est touché dans le cadre des responsabilités qui sont les siennes et qu'il assumait avec coeur", a déclaré l'ancienne ministre sur i>Télé.

Le tweet, cité par de nombreux twittos lundi soir, a été supprimé du compte de Nadine Morano aux alentours de 20 heures. Mais c'était sans compter sur le site Politwoops, qui conserve tous les tweets supprimés par des acteurs politiques à travers le monde, et la vigilance des internautes, qui n'ont pas manqué d'en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant