Affaire Bygmalion : la signature du trésorier de l'UMP imitée ?

le
0
La signature du trésorier de l?UMP lors de la campagne de Nicolas Sarkozy pourrait avoir été imitée.
La signature du trésorier de l?UMP lors de la campagne de Nicolas Sarkozy pourrait avoir été imitée.

C'est un petit détail qui avait fait tiquer les policiers. La signature du trésorier de l'UMP lors de la campagne de Nicolas Sarkozy, qui apparaît sur plusieurs ordres de virement au bénéfice de la filiale événementielle de Bygmalion, Event et Cie, est manifestement « électronique ». En clair, ces documents qui valident la sortie de 18 millions d'euros des caisses du parti pour payer les meetings du candidat Sarkozy ne semblent pas avoir été signés de la main de Dominique Dord, pourtant le seul habilité à l'époque à engager les dépenses pour le compte de l'UMP devenu Les Républicains.

Signatures électroniques

Lors de son audition, en avril dernier, l'ancien trésorier avait lui-même pointé plusieurs bizarreries. Lorsque les enquêteurs lui avaient présenté le chèque de 780 487,94 euros à destination d'Event et Cie, il s'était ainsi étonné de la date figurant sur le document, le 24 février 2012, alors qu'il n'était pas à Paris cette semaine-là. Autre anomalie relevée, sur le bordereau correspondant à cette dépense, groupée avec une autre, la signature ne semblait pas avoir été faite au stylo. De la même façon, en juillet 2012, un ordre de virement d'un million et demi d'euros vers la filiale de Bygmalion comportait une signature électronique. Or Dominique Dord avait expliqué aux policiers qui l'interrogeaient « n'avoir jamais utilisé personnellement une signature électronique », ajoutant que seule Mme Liadze,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant