"Adopte un curé" : la campagne choc de l'Église normande

le
1
"Adopte un curé" : la campagne choc de l'Église normande
"Adopte un curé" : la campagne choc de l'Église normande

Le pape François a un compte Twitter, les six diocèses de Normandie ont leur site internet : Adopte un curé. Avec cette mention complémentaire : "Adoptez et donnez en une minute." S'inspirant du site de rencontres Adopte un mec, les six évêques ont lancé une campagne inhabituelle en faveur du denier de l'Église : cette collecte annuelle auprès des catholiques assure le financement de l'Église.Au départ de la vidéo, un jeune prêtre. En l'occurrence, un acteur. Ensuite, le site propose un "mur des donneurs", une sélection des meilleurs curés, dont certains en promotion, et un "Bonus pape". En versant 50 euros, explique la vidéo, on aide un prêtre à constituer sa garde-robe, car, comme l'indique le site, "ton prêtre ne reste pas en aube toute la journée". On peut également financer les téléphones portables et les ordinateurs, mais aussi les déplacements et formations des prêtres, en versant des sommes comprises entre 80 et 130 euros.Rémunération de 110 prêtres et 70 laïcsLa cible de cet appel à la générosité est claire : "Les diocèses ont souhaité rajeunir l'image de la collecte annuelle du denier de l'Église en ciblant les 18 à 40 ans. L'humour permet d'évoquer le denier de façon décalée", explique Xavier Signargout, vicaire général (évêque adjoint) du diocèse du Calvados. La collecte du denier rapporte en moyenne deux millions d'euros dans le département du Calvados : cette somme est principalement affectée à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 18 mai 2014 à 11:53

    Ça fait très longtemps que c'est le cas dans les campagnes françaises, où les curés ont tout juste de quoi survivre.