Absences en hausse dans les collectivités territoriales

le
3
TAUX D'ABSENTÉISME EN HAUSSE EN 2014 DANS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES
TAUX D'ABSENTÉISME EN HAUSSE EN 2014 DANS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

PARIS (Reuters) - Le taux d'absentéisme des agents des collectivités territoriales a poursuivi sa hausse l'an passé en France pour atteindre 8,8%, 0,1 point de plus qu'en 2013, selon une étude publiée mardi par Sofaxis, courtier en assurance du service public local.

Depuis 2007, ce taux a connu une croissance de 1,4 point toutes natures d’arrêts confondues, souligne-t-il.

La maladie ordinaire représente le premier facteur d’absence pour raison de santé - entre 41 et 46% du taux d’absentéisme chaque année.

La longue maladie/longue durée représente environ un tiers du taux d’absentéisme global (entre 31 et 36%), les accidents du travail de 12 à 15% et la maternité environ 10%.

Les accidents du travail affichent la plus forte progression du taux d’absences (+49% depuis 2007). Selon Sofaxis, l’augmentation de la durée des arrêts, la meilleure prise en compte de la maladie professionnelle et le vieillissement de la population expliquent en grande partie ce phénomène.

La durée moyenne des arrêts de travail est revenue à 37 jours en 2014, soit trois de moins qu'en 2013. La société d'assurance lie cette baisse à la suppression du jour de carence institué en 2011 par la droite dans la fonction publique, qui a entraîné un rebond de la proportion d'arrêts courts.

Au total, 42% des agents ont été absents au moins une fois en 2014, contre 40% en 2013.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le mardi 8 déc 2015 à 18:36

    Les territoriaux sont dans le collimateur.Inutiles ,glandeurs et coûteux .

  • M898407 le mardi 8 déc 2015 à 18:20

    Voilà un résultat dont Lebranchu, ministre irresponsable, peut être fière ! Quand la démagogie et le manque de courage conduisent à tout laisser filer....

  • SB1954 le mardi 8 déc 2015 à 18:14

    8,8% ? c'est une bricole..de quoi parle-t-on ? Si c'est l'absentéisme de courte durée (-30 jours) c'est énorme. Si c'est toutes causes confondues ( maladie > 30 jours, ALD, maternité, absentéisme syndical, formation) c'est tout simplement ridicule.