À Paris, découvrez cette école multicolore aux façades vitrées

le
0

VIDÉO - L’école de commerce Novancia est située juste derrière la tour Montparnasse. En partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal, le Figaro Immobilier vous fait découvrir comment elle a été réinventée.

Attention, si vous n’y êtes pas préparé, les couleurs très vives de l’école Novancia pourra vous piquer les yeux. D’autant que ce bâtiment improbable mêlant des nuances de jaune, orange et rouge est situé dans un quartier davantage connu pour être «sombre» voire peu esthétique - un grand projet d’urbanisme a d’ailleurs été lancé - que pour ses couleurs et sa chaleur! Le Figaro Immobilier, en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal, centre d’urbanisme et d’architecture de Paris et de la métropole parisienne, vous fait découvrir, comment les architectes ont pensé ce bâtiment.

Il faut avoir à l’esprit que l’école existait déjà depuis 1908 mais recherchait une nouvelle identité... Et La première question qui brûle les lèvres, c’est: pourquoi ces couleurs? La réponse est simple. Dans une ville aux tons clairs, les rues directement avoisinantes sont peuplées de façades en brique. «Ce sont ces couleurs briques que l’on a essayé de faire refléter sur les façades vitrées du bâtiment», explique l’architecte du bâtiment Mariano Efron, de l’agence Architecture Studio, dans un français coloré d’un fort accent argentin. Les façades du bâtiment bougent, et leur couleur varie selon leur position et l’exposition à la lumière.

Parc paysager sur le toit

À l’extérieur, ce sont donc ces couleurs vives, associées à la volonté de conserver l’empreinte haussmannienne. Ainsi, la forme du bâtiment - situé à l’intersection de deux rues - ne jure pas dans sa forme avec les immeubles alentours. À l’intérieur, changement de décor: dans un gigantesque atrium très lumineux, on trouve des façades en pierre, de style ancien. Un contraste radical avec l’extérieur!

On y trouve également trois amphithéâtres, un auditorium, des salles de cours... Tous ces espaces sont également exposés au changement de lumière et de couleur engendré par les façades. «C’est ce qui est formidable: à l’extérieur comme à l’intérieur, le bâtiment vit toujours», précise Mariano Efron. Dernière particularité de l’école Novancia: elle dispose d’un parc paysager sur le toit, qui s’ouvre sur Paris.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant