À Nantes, la maison de Dupont de Ligonnès ne trouve pas acheteur

le
0
La maison du 55 boulevard Schuman à Nantes.
La maison du 55 boulevard Schuman à Nantes.

Sur l'annonce volontairement discrète, on peut lire : "À vendre sur Nantes, rond-point de Rennes, maison rénovée, comprenant salon-séjour de 30 m2, 5 chambres, un bureau, terrain de 300 m2." Aucune photographie de la rue ni précision de son emplacement exact dans la ville. Seuls trois clichés du salon avec parquet, d'une chambre et d'un jardin accompagnent l'avis de vente.

Pourtant, ce bien situé au 55 boulevard Schuman à Nantes n'est pas comme les autres. Il y a quatre ans, le 21 avril 2011, les corps sans vie d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants sont découverts. Introuvable, le père de famille, Xavier, devient alors le principal suspect du quintuple meurtre.

Prix attractif

Mise sous scellés pour l'enquête jusqu'en 2012, la bâtisse a été mise en vente il y a près d'un an après rénovation. Depuis, elle n'a toujours pas trouvé d'acquéreur. C'est le journal local Presse Océan qui révèle l'information sur sa une du 27 janvier : "De Ligonnès : maison à vendre".

Le prix d'appel est de 296 900 euros. Une somme largement en dessous du prix de l'immobilier local. D'après le quotidien, citant un expert, un tel bien d'une surface de 122 m2 avec un terrain pourrait facilement atteindre 420 000 euros. Les propriétaires de la maison assurent que "beaucoup de gens sont intéressés". Mais pour ces acheteurs potentiels, l'absence d'un garage semblerait poser plus de problèmes que la dramatique notoriété de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant