À Chicago, la population se mobilise pour en finir avec la violence

le
0

Alors que le deuxième et dernier mandat de Barack Obama touche à sa fin, notre reporter est retourné à Chicago, fief du premier président noir des États-Unis. Dans cette ville touristique du nord-est des États-Unis, la violence atteint des niveaux record. De nombreux Afro-Américains estiment qu'en huit ans, rien n’a changé pour eux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant