À 80 ans, la "veuve noire" du Canada retourne en prison

le
0
Melissa Ann Shepard, connue sous le sobriquet de veuve noire, a violé son contrôle judiciaire alors qu'elle avait été libérée en mars dernier à l'âge de 80 ans.
Melissa Ann Shepard, connue sous le sobriquet de veuve noire, a violé son contrôle judiciaire alors qu'elle avait été libérée en mars dernier à l'âge de 80 ans.

Libérée il y a quelques jours, "la veuve noire" retourne en prison. Elle est soupçonnée d'avoir violé son contrôle judiciaire. Les autorités canadiennes n'ont pas voulu prendre le risque qu'elle exerce à nouveau, à 80 ans, son fascinant pouvoir de séduction... De fait, il n'y a guère que son premier mari à avoir survécu à sa folie meurtrière...

Depuis des années, Melissa Ann Shepard, surnommée la "veuve noire de l'Internet", collectionne les amants avant de leur faire subir un funeste sort. À tel point que la BBC s'interrogeait le 19 mars dernier sur le point de savoir si elle était, oui ou non, la femme la plus dangereuse du Canada encore en vie ! Entre 1977 et 1991, la "veuve noire" est condamnée à plusieurs peines de prison pour des fraudes en tout genre. En 1992, elle roule et écrase "accidentellement" son deuxième mari, qu'elle avait au préalable drogué. Elle est condamnée à six ans d'emprisonnement pour homicide involontaire et ressort libre en 1994. À sa sortie, dans une interview, elle se justifie et affirme que son mari avait abusé d'elle.

En 2002, son troisième mari, dont elle avait fait la connaissance sur internet, meurt d'une crise cardiaque, un an après l'avoir rencontrée. Aucune charge ne sera retenue contre elle mais la famille du défunt l'attaquera en justice après avoir constaté que tous ses comptes en banque avaient été vidés? En 2005, rebelote : elle est condamnée à cinq ans de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant