À 11 ans, il fait trembler la mafia calabraise

le
0
La police italienne, Photo d'illustration.
La police italienne, Photo d'illustration.

Encore adolescent mais déjà une menace pour la mafia calabraise. Libération révèle sur son site internet que le fils d'un chef local de la 'Ndrangheta, située dans le sud de l'Italie, a donné des informations importantes aux policiers après que sa mère a pris la décision de collaborer avec les autorités du pays.

Selon le quotidien, l'adolescent âgé de 11 ans, fils du boss de San Ferdinando, Gregorio Malvaso, « est le plus jeune collaborateur dans l'histoire judiciaire de la lutte » contre la mafia calabraise. Le garçon, qui a dû changer d'identité et qui vit sous protection policière désormais, a notamment donné aux enquêteurs des précisions sur le fonctionnement de la mafia ainsi que sur son organigramme.

« Mon papa faisait partie de ce clan. Le chef était Nando Cimato. On savait que c'était lui qui donnait les ordres avec la famille Bellocco », a-t-il notamment révélé, avant d'ajouter que « les gens du village de San Luca », considéré comme le c?ur de l'organisation mafieuse, « sont venus à la maison ». Selon le jeune adolescent, qui affirme avoir vu chez lui « la drogue, les armes, surtout des pistolets, jamais de fusils », « les gens du village » achetaient la drogue pour la revendre, parfois « à d'autres qui habitaient hors de Calabre ».

L'adolescent impliqué dans le trafic de drogue

Le père de l'adolescent a été interpellé en 2014 avec sa femme dans le cadre d'une opération...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant