63 % des Français souhaitent que le pays fasse plus pour les réfugiés

le
4
Au camp d'Idoméni, à la frontière avec la Macédoine, le 2 mai.
Au camp d'Idoméni, à la frontière avec la Macédoine, le 2 mai.

« La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde. » L'adage est connu et, en pleine crise migratoire, liée notamment à la terrible guerre civile qui ravage la Syrie, il semble guider l'action de nombre de responsables politiques. Voilà un sondage qui pourrait les faire réfléchir, voire réviser leurs certitudes. Réalisée par Amnesty International, l'étude menée dans 27 pays montre que les Français ne sont pas si hostiles que certains semblent le penser à l'accueil des réfugiés.

Nos concitoyens sont en effet 76 % à être plutôt d'accord ou tout à fait d'accord avec l'idée que les personnes devraient pouvoir trouver asile dans un autre pays que le leur si elles sont menacées par une guerre ou des persécutions. Un pourcentage qui situe la France au-dessus de la moyenne (73 %), mais loin derrière l'Allemagne (qui totalise 94 % de personnes d'accord, dont 69 % tout à fait d'accord) ou encore le Royaume-Uni (84 % d'accord, dont 46 % tout à fait d'accord).

Les Français sont aussi 63 % à juger que leur gouvernement devrait faire plus pour aider les réfugiés. Un score largement majoritaire qui situe pourtant le pays en bas du tableau, juste en dessous des États-Unis. À titre de comparaison, 74 % des Allemands jugent ainsi que leur pays devrait faire plus alors que nos voisins ont accueilli près d'un million de réfugiés l'an dernier.

La Grèce devant la France

Accueillir les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 7 mois

    63% veut faire plus... avec le pognon des autres 37%.

  • patr.fav il y a 7 mois

    On voit que la presse est subventionné à bloc

  • best01 il y a 7 mois

    pas moi

  • bernm il y a 7 mois

    J'ai comme un gros doute. A qui ont-ils demande?Et puis aider ne veut pas forcement dire acceuillir chez nous, ca peut vouloir dire aider en Syrie.