14 juillet : 176 voitures brûlées et près de 600 arrestations

le
3
L'incendie de voitures, mauvaise habitude récurrente des nuits de fête en Ile-de-France.
L'incendie de voitures, mauvaise habitude récurrente des nuits de fête en Ile-de-France.

Le décompte des voitures brûlées à Noël, le jour de l'an et le 14 juillet est un rituel auquel les autorités tentent régulièrement d'échapper. Sous le gouvernement Fillon, les statistiques étaient soit délivrées au compte-gouttes, soit? pas divulguées du tout ! L'actuel ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a quant à lui décidé de rendre ces chiffres publics, mais en comptabilisant les incidents sur les deux journées de fête nationale. Des statistiques qui devraient être connues dans la journée du 15 juillet.

Bonneuil, Créteil et Alfortville

Le Point a déjà pu recueillir les premiers éléments chiffrés sur Paris et l'Ile-de-France. Pour la nuit du 13 au 14 juillet, la préfecture de police a ainsi dénombré 136 véhicules incendiés sur Paris et la petite couronne qui comprend les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. Et une quarantaine entre l'Essonne et le Val-d'Oise. Alors que le 93 tient régulièrement la corde, cette année c'est le 94 qui fait la course en tête avec 40 voitures brûlées, suivi du 93 puis du 92. Dans le ressort de Créteil (94), la police a procédé à 52 interpellations. Trois villes se sont fait défavorablement remarquer par les forces de l'ordre : Bonneuil-sur-Marne, Créteil et Alfortville. Dans la première, une cinquantaine de jeunes ont affronté la brigade anticriminalité.

Au total, sur les deux nuits de feux d'artifice et de bals populaires,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mercredi 15 juil 2015 à 18:25

    tout va bien monsieur le président, comme indiqué dans votre interview du 14 juillet!!

  • M3182284 le mercredi 15 juil 2015 à 18:15

    Combien de voleurs à l'assurance et combien de sauvages d'afrique?

  • janaliz le mercredi 15 juil 2015 à 18:09

    Il faut empêcher le pouvoir de nuisance de ces néfastes. Le coût payé par la société est énorme, et ils empêchent l'existence d'une société sereine. Les peines prévues sont des gadgets. Il est temps d'en prendre conscience.