11 Septembre : la publicité qui scandalise les États-Unis

le , mis à jour le
0
Face au scandale, le propriétaire de Miracle Mattress, Mike Bonano, s'est justifié dans un courrier.
Face au scandale, le propriétaire de Miracle Mattress, Mike Bonano, s'est justifié dans un courrier.

« Quoi de mieux pour le 11 Septembre que de faire des soldes Tours jumelles ? » C'est avec cette phrase que débute la vidéo promotionnelle du magasin de matelas Miracle Mattress. Le spot publicitaire de cette enseigne de la ville de San Antonio au Texas a provoqué un malaise à quelques jours de la commémoration qui marque les quinze ans du drame du 11 Septembre. Face caméra, entourée de deux vendeurs, adossés à deux piles de matelas symbolisant les Twins Towers, la gérante de la boutique invite les acheteurs à profiter d'une promotion. « Prix spécial, deux pour le prix d'un », lance-t-elle, à l'occasion du triste anniversaire.

Dans une mise en scène douteuse, les deux hommes placés derrière la gérante tombent sur les deux « tours » de matelas qui s'effondrent sous leur poids. « Nous n'oublierons jamais », conclut la jeune femme. Le clip, initialement posté sur la page Facebook de l'entreprise, a été supprimé quelques heures après sa mise en ligne au vu de la vague d'indignation qu'il a suscitée.

Une idée « stupide »

Sur le plateau d'une chaîne de télévision locale, la manager a confié ses regrets, évoquant « une idée stupide ». Elle a ensuite présenté ses excuses aux victimes et à leurs familles ». Face au scandale, le propriétaire de Miracle Mattress, Mike Bonano, s'est lui aussi expliqué dans un courrier niant toutes responsabilités. Il y explique que la vidéo a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant