Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraites: Sapin y voit la preuve de l'inefficacité des réformes Sarkozy

AFP Video19/12/2012 à 21:14

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a vu mercredi dans le constat alarmant sur le financement des retraites réalisé par le comité d'orientation éponyme (COR) la démonstration de l'inefficacité des réformes engagées par Nicolas Sarkozy."La principale question, c'est à quoi ça a servi de faire ce qui a été fait, qui a été brutal, qui a été très injuste, dont on nous avait dit, Nicolas Sarkozy le premier, que ça permettrait de rééquilibrer le régime de retraite à l'horizon 2020'", a déclaré M. Sapin, lors de "Questions d'Info" LCP/FranceInfo/LeMonde/AFP."On voit qu'aujourd'hui ces réformes injustes et brutales de la retraite n'ont pas permis d'équilibrer. Nous l'avions dit à l'époque et on ajoutait immédiatement : c'est inefficace", a-t-il poursuivi.Le COR a estimé dans un document que le déficit des retraites, tous régimes confondus, devrait atteindre entre 20 et 25 milliards d'euros d'ici 2020 si rien n'est fait."Ces chiffres, ils étaient déjà inscrits dans les prévisions du comité d'orientation des retraites. On savait bien qu'il ne suffisait pas d'être brutal et injuste comme c'était le cas pour arriver à trouver une réforme équilibrée et durable", a commenté Michel Sapin.Questionné sur les pistes du gouvernement pour redresser la situation, le ministre a éludé en évoquant la méthode mise en place.Il a expliqué qu'un "comité" avait été mis en place pour travailler "aux différents scénarii permettant le retour à l'équilibre". Ses travaux seront transmis au gouvernement "en janvier". Ensuite, experts, partenaires sociaux les étudieront."Nous tenons notre calendrier. Et d'après ce calendrier, vers la mi-année prochaine, à l'été prochain, nous aurons un état des lieux, des hypothèses, une concertation qui permettront de prendre les décisions", a ajouté le ministre, qui a promis que des décisions seraient prises avant la fin de l'année. "C'est la feuille de route", a-t-il dit.Comme on lui demandait si la retraite par point pouvait être une solution, M. Sapin a répondu: "Il ne faut pas s'interdire de réfléchir à cela".Il a tenu à prévenir qu'une "réforme en profondeur, elle ne règl(ait) pas le problème immédiat". "La réforme en profondeur, c'est celle qui a un effet quand on est au bout d'une génération", a-t-il dit.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.