Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qatar Airways envisage de commander plus d'Airbus

AFP Video06/05/2013 à 23:41

Qatar Airways envisage de commander de 10 à 15 Airbus A330 additionnels avant le salon du Bourget en juin, a annoncé lundi le PDG de la compagnie du Golfe.

"Nous sommes en négociation avec Airbus pour des avions supplémentaires", a déclaré Akbar al-Baker aux journalistes à Dubaï, disant espérer un accord avant le salon du Bourget.

La compagnie a déjà dans sa flotte 32 A330 dont trois cargos et M. Baker a dit envisager la commande d'A380 supplémentaires après les dix commandes fermes de cet avion géant d'Airbus.

Selon lui, les Airbus A330 supplémentaires sont destinés à remplacer les Boeing 787 Dreamliners qui n'ont pas été livrés à temps en raison des délais provoqués par les problèmes de batterie sur l'appareil du constructeur américain.

M. Baker a toutefois nié toute intention de sa compagnie, en pleine croissance, d'annuler ses commandes de Dreamliners.

"Au contraire, on pourrait en commander plus car on a des options sur 30 exemplaires", a-t-il indiqué.

Qatar Airways a remis en service l'un des ses cinq Dreamliners le 1er mai, a-t-il indiqué.

L'autorité américaine de l'aviation (FAA) a émis le 26 avril une directive qui met fin à l'interdiction de vol du Boeing 787 décrétée mi-janvier à la suite de graves incidents sur les batteries de ces appareils.

Cette directive a suivi l'installation sur les batteries principales de systèmes d'isolation et de gaines pour éviter la contagion d'un éventuel court-circuit ou d'une surchauffe d'une cellule à toute la batterie voire à l'avion.

Par ailleurs, M. Baker a fait était de la poursuite de discussions pour un partenariat avec IndiGo, une compagnie indienne à bas coûts.

"IndiGo n'est pas à vendre et nous voulons juste établir un partenariat avec elle", a-t-il indiqué.

"Nous souhaitons un accord de partage de codes avec elle et créer les conditions pour travailler ensemble car c'est la meilleure compagnie en Inde", a-t-il ajouté.

M. Baker a démenti par la même occasion toute discussion avec Spicejet, une autre compagnie indienne.

D'un autre côté, le PDG de Qatar Airways a indiqué que l'inauguration du nouvel aéroport de Doha aurait lieu au dernier trimestre de l'année. Il a estimé que l'expansion de sa compagnie est freinée par le manque de capacité de l'ancien aéroport de la capitale du Qatar.

"Le report de l'ouverture du nouvel aéroport pèse beaucoup sur nous financièrement car on ne peut pas s'agrandir comme on le veut".

L'inauguration du Hamad International Airport était prévue en avril mais elle a été reportée, les autorités estimant qu'il ne satisfait pas aux normes de sécurité.

Qatar Airways se prépare à opérer en Arabie saoudite où elle a obtenu en décembre avec Gulf Air de Bahreïn des licences pour exploiter des lignes intérieures.

M. Baker a précisé que sa compagnie opérera en Arabie saoudite sous un autre nom et va exploiter dans un premier temps dix appareils mono-couloir avec des hubs à Ryad et dans la cité portuaire occidentale de Jeddah.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.