Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mariage homo: manifestation devant France TV, Hollande persiste

AFP Video29/03/2013 à 01:04

Plusieurs milliers d'opposants au mariage homosexuel ont manifesté jeudi soir devant France Télévisions à Paris (XVe) pendant l'intervention de François Hollande qui a redit qu'il n'y renoncerait pas.

Mais il a assuré que la gestation pour autrui (GPA), la pratique des mères porteuses - une revendication d'associations de défense des droits des homosexuels - resterait "interdite en France tant" qu'il serait président de la République.

Concernant la procréation médicalement assistée (PMA), François Hollande a renvoyé le dossier au Comité national d'éthique qui va donner un avis à la fin de l'année. Il a assuré qu'il "respectera" cet avis.

Les manifestants avaient commencé à affluer vers 19h00 aux abords du siège de France Télévisions en se massant sur la voie du tramway boulevard Victor, une trentaine de véhicules de CRS empêchant l'accès à l'esplanade devant le grand bâtiment en verre et en acier.

Les opposants au mariage homosexuel portaient des drapeaux français, des drapeaux bleus blancs et roses, les couleurs de la Manif pour tous, ou des pancartes "Référendum pour tous" et "T'as deux papa, non mais allo quoi".

D'autres manifestants soufflaient dans des sifflets ou des cornes, ou criaient "Hollande ta loi, on n'en veut pas", "Hollande démission" ou plus rarement "Hollande dictateur" ou "journalistes collabos". Dans la foule, on entendait également "Casse-toi Taubira" ou "François, vas-y prouve que tu existes". Régulièrement le foule entamait La Marseillaise.

Les organisateurs de la manifestation avaient posté des bénévoles pour compter les manifestants - des adultes et des jeunes mais pas d'enfants - à leur arrivée sur les lieux. A la fin de la manifestation, qui s'est dispersée dans le calme, les organisateurs ont annoncé que la manifestation avait rassemblé 6.500 personnes.

Sur le podium improvisé, à quelques centaines de France Télévisions, la sono à fond diffusait l'hymne de la manif "Non rien de rien, non on ne lâchera rien" sur l'air de la célèbre chanson d'Edith Piaf.

"Nous lui préparons un comité d'accueil, nous voulons qu'il nous voie, nous allons lui demander une nouvelle fois le retrait du texte et la tenue d'un référendum", expliquait Frigide Barjot, chef de file du collectif de la Manif pour tous. Elle avait déposé des roses devant les CRS.

A la fin de l'intervention présidentielle, Brigitte Barjot a estimé : "Le président a attendu 50 minutes pour parler du mariage donc ce n'est pas une priorité et il n'a pas parlé de la manif de dimanche. Je crois qu'il se fiche totalement de nous. Donc il va falloir qu'on continue et qu'on ne lâche rien!"

"Nous reviendrons pour une grande manif à Paris quand la loi reviendra à l'assemblée", a-t-elle annoncé.

De son côté, Nicolas Gougain porte-parole de l'inter LGBT a dit : "François Hollande a rappelé un élément essentiel, la loi n'enlève rien aux hétéros mais apporte des droits pour d'autres". Selon Nicolas Gougain, il "a redit que le Parlement était souverain ce qui nous rend sereins sur le fait que le loi ira au bout", ajoutant que "pour la PMA, il a confirmé les propos de Ayrault. De notre coté nous continuons à nous mobiliser pour que l'égalité soit totale".

Les leaders ou mouvements d'extrême droite avaient également appelé à manifester, comme Génération identitaire (branche jeune du Bloc Identitaire) ou Alexandre Gabriac, fondateur des Jeunesses nationalistes, expulsé du Front national en 2011 parce qu'on le voyait faire le salut nazi sur des photos.

Dimanche, 1,4 million de personnes selon les organisateurs, 300.000 selon la police, se sont rassemblées à Paris pour protester contre le projet de loi.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.