Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le feu à Avinyonet de Puigventos, près de Figueras en Espagne, le 23 juillet 2012

AFP Video23/07/2012 à 16:11

Les pompiers luttaient sans relâche lundi contre le gigantesque incendie qui fait rage dans le nord-est de l'Espagne, près de la frontière française, et a fait quatre morts , tous français, obligeant aussi des milliers d'habitants à rester confinés chez eux.Le feu, poussé par une très forte tramontane, a transformé en un immense brasier la région de La Junquera, la ville frontière située du côté espagnol, et les villages avoisinants.La fumée était visible lundi depuis Barcelone, à plus de 150 kilomètres au sud de la frontière, et une odeur de brûlé enveloppait la ville.Seule lueur d'espoir, lundi, l'incendie ne progressait plus, après avoir détruit depuis la veille 13.000 hectares de végétation, mais restait "hors de contrôle", a annoncé le ministre catalan de l'Intérieur, Felip Puig.Une légère accalmie du vent a permis, dès l'aube, l'intervention des avions et hélicoptères bombardiers d'eau, 22 appareils au total, espagnols et français, qui appuyaient environ 500 pompiers au sol."L'incendie est toujours actif. Le vent est moins fort et les moyens aériens ont pu entrer en action", a déclaré à l'AFP une porte-parole des pompiers de Catalogne.L'autoroute qui relie la France à l'Espagne, entre Figueres et Perpignan, fermée depuis dimanche, a pu rouvrir sur une voie, vers le nord. La ligne de TGV a également été rétablie.Des milliers d'habitants confinés chez euxEn revanche, des milliers d'habitants restaient confinés chez eux, côté espagnol, dans 17 villages, tandis que ceux qui ont fui étaient hébergés dans des centres d'urgence, notamment à Figueres.Les pompiers espéraient toutefois que la tramontane, vent qui souffle du nord-ouest, laisse place à un vent d'est venu de la Méditerranée et apportant de l'air plus humide, qui pourrait faciliter leur travail.Depuis dimanche, d'énormes nuages de fumée noire s'élèvent au-dessus de la région, tandis que les flammes illuminent le ciel.Selon les pompiers, le feu se trouvait lundi matin "à un ou deux kilomètres" de Figueres, à une vingtaine de kilomètres au sud de la Junquera, mais ne menaçait pas la ville.En revanche, l'incendie a été maîtrisé dimanche soir dans le secteur de PortBou, une petite ville côté espagnol, sur la côte méditerranéenne.C'est là que deux Français, un père et sa fille de 15 ans, avaient été tués en sautant dans la mer pour échapper aux flammes.A cet endroit, la route côtière, envahie par la fumée, s'est transformée en piège pour des automobilistes, paniqués, qui ont abandonné leur voiture à l'approche des flammes, se lançant sur la paroi descendant vers la mer.Certains ont pu être secourus. Mais trois personnes se sont jetées à la mer."Je les ai vus sauter""Je les ai vus descendre, un groupe de trois personnes. Ils sont partis dans le mauvais sens et je les ai vus sauter", témoignait lundi Xavier Mallol, 26 ans, près de la plage de PortBou."Au lieu de revenir vers le village, ils sont descendus vers la gauche, côté mer et se sont retrouvés piégés sur cet éperon", montrait l'ingénieur informaticien depuis la marina, "ils étaient trois, le père a sauté en premier, puis une femme a suivi." Le sort de cette dernière n'était pas connu lundi.Deux autres Français ont été tués: un homme de 75 ans mort dimanche dans le village espagnol de Llers, près de La Junquera, d'une crise cardiaque après avoir vu sa maison entourée par les flammes, et un quatrième, âgé de 64 ans, a succombé lundi à de très graves brûlures.L'incendie, probablement dû "à une imprudence", peut-être un mégot jeté par négligence, selon les autorités catalanes, avait éclaté dimanche sur le territoire de la commune franco-espagnole du Perthus. Il s'est propagé très vite du côté espagnol, attisé par la tramontane soufflant à 90 kilomètres heure et par un air sec.Face à l'urgence, les autorités ont décidé de confiner chez elles plusieurs milliers de personnes dans 17 localités de la région de l'Alt Emporda, au sud de la frontière, en leur demandant de fermer hermétiquement portes et fenêtres.Outre les quatre morts, l'incendie a fait 23 blessés, selon le ministère catalan de la Santé, dont huit restaient hospitalisés lundi.Les incendies de forêt et de broussailles sont particulièrement nombreux cette année en Espagne, où l'hiver a été le plus sec depuis environ 70 ans.Début juillet, un incendie a fait rage pendant plusieurs jours dans la région de Valence, dans l'est du pays, détruisant 50.000 hectares de végétation.La semaine dernière, c'est à Tenerife, dans l'archipel des Canaries, qu'un nouveau feu s'est déclaré sur les flancs du mont Teide, en bordure d'un important parc naturel classé au patrimoine de l'Unesco.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.