1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 26 juillet : une semaine à +1,04% pour le CAC 40

Boursorama26/07/2019 à 17:55

Ce n'était pas ambiance vacances aujourd'hui à Paris. Le CAC 40 termine à +0,57% ver les 5610 points. Il progresse de 1,04% sur la semaine. Surtout, c'était une journée TRES riche en publications d'entreprises.

Aux Etats-unis, on guettait les chiffres de la croissance. Celle-ci a ralenti moins que prévu, à +2,1% au deuxième trimestre contre +1,8% attendu, après 3,1% au premier. Le Dow Jones est stable quand le Nasdaq gagne près de 0,9% à 17h40 

Sur le marché français, c'est Sopra Steria qui caracole en tête des hausses du SBF 120. Après de beaux résultats semestriels, la SSII a relevé ses objectifs annuel et table désormais sur une croissance organique supérieure ou égale à 6% contre une fourchette de 4 à 6% précédemment. La marge opérationnelle est toujours attendue en légère amélioration et le cash flow libre supérieur à 150 million d'euros.

SES aussi s'apprécie, les investisseurs ont été rassurés par la confirmation des objectifs annuels de l'opérateur satellitaire.

Appel reçu 5 sur 5  pour Teleperformance avec une activité en hausse de 10,4% à données comparables sur les six premiers mois. Le groupe vise désormais une croissance supérieure ou égale à 8,5% (contre au moins 7% précédemment) et une marge opérationnelle courante en amélioration de 0,2 points de pourcentage.

Derrière, la performance de Spie est saluée alors que le groupe est revenu dans le vert au premier semestre avec un résultat net de 44 millions contre une perte de 17,5 millions à la même période de 2018. 

Sur le CAC 40 la star, c'était Vivendi avec un résultat net plus que triplé à 520 millions d'euros et un résultat opérationnel ajusté en hausse de 32,4%.

Sur le SBF 120, la lanterne rouge de la journée c'est Imerys. Le spécialiste de la valorisation des minéraux a déçu au premier semestre avec un résultat courant net part du groupe en recul de 10% et une marge opérationnelle courante qui chute de 1,5 point de pourcentage, à 10,8%. Le groupe table désormais sur une baisse d'environ 10% de son résultatcourant net en 2019.

Ca a tangué aussi pour Fnac Darty. Le groupe de distribution a pourtant confirmé ses objectifs de moyen terme (croissance supérieure à ses marchés et une marge opérationnelle courante entre 4,5 et 5%) et a affiché un chiffre d'affaires en hausse comparable de 2,6%. Problème, dans le même temps, les résultats reculent avec nott un résultat opérationnel  courant qui a cédé 7,5%, à 42,2 millions. Oddo BHF dégrade son opinion de "achat" à "neutre" sur le titre, avec un objectif de cours ramené de 84 à 78 euros.

Grous coup de frein sur Europcar aussi : objectifs 2019 confirmés mais une perte nette qui s'est cresusée à 62 millions contre 48 à la même période de l'année dernière

Séance terne aussi pour Kering. Et pourtant, la marge opérationnelle courante du groupe de luxe a battu des records au premier semestre en hausse de 1,6 point de pourcentage, à 29,5%. Gucci la locomotive de Kering affiche pourtant une rentabilité record de 40,6% Mais, car il y a un mais, la croissance organique de la griffe a ralenti au deuxième trimestre à 12,7%  contre 14 à 15% attendus par les analystes.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer