1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 17 avril : le CAC 40 toujours plus haut

Boursorama17/04/2019 à 18:35

Et il grimpe, il grimpe le CAC 40. Il clôt une 6e séance de hausse à +0,62% vers les 5563 points. Rassurés par la stabilisation de la croissance chinoise à +6,4% au premier trimestre et des statistiques meilleures que prévu dans la production industrielle du pays et les ventes au détail, les investisseurs ont propulsé l'indice à un nouveau plus-haut annuel. Valeurs en vue : Vallourec, EssilorLuxottica, GTT.

C'est plus mitigé aux Etats-Unis, le Dow Jones cède 0,11% vers 17h40 plombé par le recul d'IBM (-3,3%) dans la foulée de résultats en baisse au premier trimestre. Le Nasdaq est à -0,18%

Sur le marché français, le bon tuyau du jour, c'était Vallourec (+13%).  Le fabricant a remporté un beau contrat en étant sélectionné par TechnipFMC au Brésil afin de fournir près de 12 000 tonnes de tubes de conduite rigides en acier sans soudure.
Derrière on retrouve Tarkett, le spécialiste des revêtements de sol a annoncé aujourd'hui qu'il allait fermer deux usines au Canada et transférer toutes les activités de production de ces sites aux Etats-Unis. Maisons du monde et Nexans sont également bien orientés.

Ça roule aussi pour les équipementiers auto Valeo et Plastic omnium
Un œil neuf permet à EssilorLuxottica de grimper sur le CAC 40. C'est Bernstein qui a entamé le suivi du groupe à « surperformance » et un objectif de cours à 120 euros.
STMicro reste aussi la valeur du moment (+2,5%). Le fabricant de semi-conducteur français profite des bons chiffres trimestriels de son homologue néerlandais ASML et de l'accord à l'amiable dans le litige commercial qui opposait Qualcomm à Apple. Qualcomm qui prend 9,5% sur le marché américain.

Côté baisses, GTT est lanterne rouge du SBF 120. Le groupe dévoilé un chiffre d'affaires en baisse de 8,2% à 59 millions d'euros. Et dans la foulée, Société Générale est passé d'«achat» à «conserver» en maintenant son objectif de cours à 95 euros. GTT a toutefois confirmé ses objectifs annuels. Derrière Sartorius, Biomérieux et Orpea sont également mal orientés.

Enfin sur le CAC 40, Sanofi cède 2,7%. Les investisseurs n'ont pas eu soif non plus de Danone (-0,11%). La croissance organique a ralenti cependant à 0,8% en organique au premier trimestre, contre 2,4% un an plus tôt. Là aussi, le groupe agroalimentaire a confirmé ses objectifs 2019.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer