Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UMP au bord de l'implosion: Fillon conteste à nouveau les résultats

AFP Video21/11/2012 à 22:47

L'UMP était au bord l'implosion mercredi: François Fillon, qui semblait avoir accepté sa défaite pour la présidence de l'UMP face à Jean-François Copé, a de nouveau contesté les résultats et demandé qu'Alain Juppé prenne la direction transitoire du mouvement pour "sortir de l'impasse".A la veille d'une audience devant un juge de l'ancien patron de l'UMP et ex-chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, dans le cadre de l'affaire Bettencourt, le parti qu'il présidait est de nouveau plongé dans la tourmente par un énième rebondissement dans le feuilleton débuté dimanche soir après le vote des adhérents. Et plus que jamais, l'UMP est apparue coupée en deux, au bord de l'implosion."Il faut que chacun comprenne bien que j'irai jusqu'au bout (...) Si personne n'écoute ce que je demande, si on ne met pas en place une équipe provisoire pour diriger l'UMP" et dirigée par Alain Juppé, "alors, oui, je déposerai un recours devant la justice", a menacé François Fillon au journal télévisé de TF1.Une "extrémité" que ne peut "pas imaginer" M. Copé, invité au même moment par France 2.Selon le camp Fillon, c'est la non prise en compte de trois départements et territoires d'outre-mer (Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Wallis-et-Futuna) dans les résultats proclamés lundi soir qui change le visage de l'élection."Leur réintégration conduit donc à ce résultat: François Fillon, 88.004 voix. Et Jean-François Copé, 87.978", a annoncé à l'Assemblée le directeur de campagne de François Fillon, Eric Ciotti, flanqué de deux autres lieutenants de l'ex-Premier ministre, Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse."Il s'agit d'une erreur manifeste et grave", a asséné M. Ciotti, document à l'appui. "Elle doit évidemment être réparée. Nous demandons donc à la Cocoe", la commission de contrôle de l'UMP, "que les résultats soient simplement rétablis", a-t-il ajouté.Quelques minutes plus tard, dans un communiqué, M. Fillon a affirmé que le président de la Cocoe, le sénateur Patrice Gélard, lui avait "confirmé" cette "erreur". Du coup, il a assuré ne vouloir que "la vérité". Sur TF1, il a ajouté qu'il "renonçait à la présidence" du parti. L'appel à Alain Juppé a été réitéré en fin d'après-midi par quelque 134 parlementaires et ex-ministres UMP pro-Fillon."L'initiative de François Fillon de faire appel à Alain Juppé est dans l'intérêt de tous", a renchéri François Baroin.M. Juppé s'est dit "prêt" à "organiser une médiation", "mais à la condition absolue qu'elle se fasse avec l'accord et la collaboration des deux parties" et "cette condition n'est à l'évidence pas remplie aujourd'hui".Le président de la Cocoe a opposé, auprès de l'AFP, une fin de non-recevoir à toute demande de proclamer de nouveaux résultats. "Je ne suis plus saisi. Dorénavant, toute contestation doit être adressée, le cas échéant, à la commission des recours", distincte de la Cocoe, a expliqué M. Gélard. Selon lui, c'est le camp Fillon "qui déclare que ça inverse les résultats".Quant à M. Copé, il a mis au défi François Fillon d'intenter un recours en bonne et due forme devant la commission des recours de l'UMP, en le prévenant qu'"alors seront réexaminés la totalité des bureaux". Notamment ceux des Alpes-Maritimes, fief des fillonistes Christian Estrosi et Eric Ciotti, où le camp Copé avait dit avoir relevé des irrégularités."Je redis à M. Fillon ma disponibilité totale pour le voir, parce qu'en vérité, le problème il n'est pas juridique, il est politique (...) J'appelle François Fillon et ceux qui le conseillent, surtout ceux qui le conseillent, à retrouver le sens des responsabilités et de l'intérêt général", a insisté M. Copé."Je souhaite que l'on sorte de ce psychodrame le plus vite possible (...) Un président (M. Copé) a été proclamé, je souhaite qu'on se rassemble derrière lui", a réagi pour sa part Bruno Le Maire, qui n'avait pris parti pour aucun des duellistes durant la campagne.La nouvelle offensive de M. Fillon intervient alors que ce dernier semblait s'être résolu à accepter le verdict du scrutin."J'ai pris acte du résultat. L'unité de l'UMP m'est apparue plus importante que les critiques qui entourent l'organisation d'un scrutin qui a révélé ses défaillances", écrivait-il mardi soir dans une lettre aux militants.Selon M. Ciotti, c'est justement mardi soir que l'équipe Fillon se serait aperçu de l'erreur."C'est un spectacle terrible pour les militants", s'est désolé auprès de l'AFP un député UMP, qui avait soutenu M. Fillon. "Les deux sont démonétisés. Ce ne sont pas des hommes d'Etat", a-t-il ajouté, amer.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.