Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Juppé: Copé a l'ardente obligation de rassembler

AFP Video20/11/2012 à 18:09

Le maire de Bordeaux et fondateur de l'UMP, Alain Juppé, a déclaré mardi matin à l'AFP que le nouveau président de son parti, Jean-François Copé, avait, après sa victoire "serrée", "l'ardente obligation" de rassembler, l'assurant de son "soutien"."Les conditions dans lesquelles s'est déroulée la fin de la campagne (...) font une ardente obligation à Jean-François Copé de rassembler le mouvement", a-t-il déclaré à l'AFP à Bordeaux, au lendemain de l'annonce des résultats."Il y a un président, il est élu, et il peut compter sur mon soutien. Je l'ai dit à Jean-François Copé en l'appelant aux premières heures de la matinée", avait-il dit en préalable.Jean-François Copé s'est engagé dans ce sens, mais "cela doit se traduire dans les faits" a insisté Alain Juppé, qui a énuméré trois conditions.En premier lieu, a-t-il dit, "en recréant au sein de la famille un climat de convivialité et même d'amitié qui doit régner dans une formation politique", car il y a "quelques plaies à panser"."Deuxièmement, en constituant une équipe qui soit représentative de toutes les sensibilités du mouvement, et en particuler les 50% qui ont voté pour François Fillon" et, enfin, "en tenant compte aussi de cette diversité dans le projet qu'il va falloir maintenant construire et proposer aux Françaises et aux Français"."Dans ce travail, comme je l'ai dit à Jean-François Copé, si je peux l'aider, je le ferai".M. Juppé a récusé l'existence d'une "fracture", au sein de l'UMP, tout en admettant un "risque de retour en arrière et de reconstitution d'un paysage politique qui nous rappelerait RPR-UDF"."Pour le bon fonctionnement de notre démocratie, il nous faut absolument éviter ce piège qui nous est tendu par le Front national et par les socialistes", a-t-il dit, au cours d'une interview accordée avant que M. Copé ne propose à M. Fillon le poste de vice-président, que l'ex-Premier ministre devait refuser.M. Juppé a estimé qu'il n'existait pas "d'incompatibilité fondamentale" entre les deux hommes. "Je n'ai pas senti dans la bouche ou l'esprit de François Fillon je ne sais quelle mollesse", a-t-il noté.Quant à Copé, en dépit de "formules dont l'accumulation a pu déplaire", "quand on l'écoute bien on se rend compte qu'il partage aussi le socle de valeurs qui est le nôtre".Concernant le FN, Alain Juppé a répété: "En aucune circonstance je ne resterai dans un parti qui soit ambigu de ce point de vue".Il a toutefois insisté sur le nécessaire "travail pédagogique" auprès de franges de l'électorat UMP tentés par des alliances avec le FN, mais aussi sur la nécessité de permettre que "ceux qui ont une sensibilité centriste se sentent à l'aise".Regrettant que la campagne ait viré à un positionnement en vue de la présidentielle de 2017, le maire de Bordeaux a rappelé qu'il faudrait attendre la primaire de 2016 pour choisir le champion UMP. Avant, a-t-il dit, "il y aura de nouvelles élections à la présidence (de l'UMP) en 2015".Concernant Nicolas Sarkozy, M. Juppé, qui dit l'avoir "fréquemment au téléphone", a souhaité qu'il puisse "faire prévaloir son bon droit", devant la justice, notamment bordelaise, qui pourrait l'entendre dans les jours qui viennent."C'est toujours une épreuve", a-t-il dit, en référence à l'affaire des emplois fictifs du RPR qui avait conduit à sa propre condamnation, en 2004.Le maire de Bordeaux a assuré ne pas avoir "d'ambition nationale à la tête du parti". "J'ai déjà dirigé un parti il y a des années, j'en connais les joies et les peines. Mon objectif c'est Bordeaux 2014".


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.