Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jihad sur un tee-shirt d'enfant: procès renvoyé en mars

AFP Video19/12/2012 à 19:35

Le procès d'une mère de famille poursuivie à Avignon pour "apologie de crime" après avoir revêtu son fils de 3 ans d'un tee-shirt portant les inscriptions "Je suis une bombe" et "Jihad, né le 11 septembre", a été renvoyé mercredi au 6 mars.Cette femme devait comparaître mercredi après-midi, aux côtés de son frère, devant le tribunal correctionnel d'Avignon.A l'ouverture de l'audience, leur avocate a requis un renvoi de l'affaire, souhaitant se pencher sur la recevabilité de la constitution de parties civiles de la mairie de Sorgues (Vaucluse), a-t-elle expliqué. Le tribunal a décidé un renvoi au 6 mars.Le 25 septembre, le garçonnet de la prévenue, prénommé Jihad et effectivement né un 11 septembre, s'était présenté dans sa classe de maternelle à Sorgues vêtu d'un tee-shirt avec des inscriptions blanches sur la poitrine disant "Je suis une bombe" et au dos "Jihad, né le 11 septembre". Un cadeau de son oncle.Le maire de Sorgues, Thierry Lagneau (UMP), informé, avait alors saisi le parquet d'Avignon. Celui-ci avait dans la foulée placé en garde à vue la mère et son frère, qui ne sont pas identifiés comme des islamistes radicaux et n'affichent pas de signes religieux ostentatoires."Utiliser un gamin avec ce genre d'inscriptions, à un moment donné il faut mettre des limites. Ils ne sont pas stupides, ils comprennent le sens de ce qu'ils font ", avait estimé le procureur de la république à Avignon, Bernard Marchal, qui avait décidé de les citer pour "apologie de crime"."Ils ne comprennent pas aujoud'hui les faits qu'on leur reproche", a déclaré mercredi à la presse leur avocate, Me Gaëlle Guenoun. Le frère "a peut-être voulu faire une marque d'humour," a-t-elle ajouté, évoquant une "mauvaise blague"."Ma cliente a fait preuve d'une grande naïveté", a-t-elle encore dit. "Son fils s'appelle Jihad, c'est le prénom que son père lui a choisi. Ma cliente ne fait aucune apologie", a-t-elle insisté, rappelant que sa cliente avait présenté ses excuses aux enseignants de l'école et que le tee-shirt n'a été porté qu'une fois.Les deux prévenus ont reçu le soutien du Mrap du Vaucluse. "Où est la violence' Sur le dos d'un gamin de 3 ans prénommé Jihad et né un 11 Septembre' Ou dans la disproportion de traitement entre ceux qui ont le pouvoir et les citoyens, particulièrement ceux d'origine étrangère'" a commenté Bernard Senet, du Mrap 84.Pour le maire de Sorgues, les deux adultes "ne pouvaient ignorer le caractère parfaitement délictuel de leur attitude en leur qualité de représentants légaux de leur enfant".


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.