1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 10 janvier : légère correction à la Bourse de Paris

Boursorama10/01/2019 à 17:50

Le CAC 40 termine cette journée dans le rouge -0,39% vers les 4794 points. Polarisés sur les discussions sino-américaines sur la guerre commerciale, les investisseurs ont été déçus à la lecture des communiqués respectifs des deux pays qui ne font état d'aucune réelle avancée sur les négociations en cours. 

Aux Etats-Unis aussi les marchés font, eux, de la résistance le Dow Jones est à +0,17% à 17h40 et le nasdaq à +0,07%. Certaines valeurs de distribution pèsent sur la tendance nott Macy's (-19%) après abaissé ses prévisions 

Sur le marché français, Maisons du monde qui a pris les rênes du SBF 120 4e séance de hausse pour l'enseigne d'ameublement qui grimpe désormais de plus de 25% sur les cinq dernières séances.

Derrière, on retrouve DBV et Korian. Les investisseurs ont apprécié les récentes annonces du leader européen de la dépendance qui va réaliser 3 nouvelles acquisitions en Espagne, en France et en Allemagne.

Sodexo a de son côté donné l'eau à la bouche des acheteurs grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 6,8% au premier trimestre de son exercice 2018-2019 et des objectifs annuels confirmés, notamment une marge d'exploitation entre 5,5 et 5,7%, hors effet de change.

A noter enfin la flambée du titre Balyo (+51%). Le concepteur de chariots de manutention robotisés profite d'un accord commercial avec Amazon. Le géant américain pourrait prétendre jusqu'à 29% du capital de Balyo en cas de commandes de produits embarquant la technologie du français

Du côté des baisses, une séance difficile pour les équipementiers autos avec les replis de Valeo et Faurecia. Le secteur a souffert des déclarations d'Osram. Le groupe allemand spécialisé dans l'éclairage a affiché des chiffres décevants au premier trimestre de son exercice 2018-2019, pénalisé par la faiblesse de la demande automobile. 

A l'inverse de Sodexo, Elior resté sur sa faim aujourd'hui. La faute à UBS passe d'achat à neutre sur le groupe de restauration collective. Le bureau d'analyse justifie ce choix par le fait que le titre est désormais proche de son objectif de cours, inchangé de 13,70 euros. 

Autre baisse liée à une dégradation d'analyste, celle de Safran. C'est cette fois JP Morgan qui est passé de surpondérer à neutre sur le titre avec un objectif de cours abaissé de 135 à 115 euros

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer