Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Aurélie Filippetti, nouvelle ministre de la Culture, le 19 mai 2012 au musée MAC/VAL de Vitry-sur-Seine

AFP Video20/05/2012 à 21:31

"Plus de 2 millions de visiteurs" se sont offerts une visite nocturne de musée dans la nuit de samedi à dimanche dans le cadre de la 8e Nuit européenne des musées à laquelle ont pris part 1.320 établissements français, selon le ministère de la Culture."La Nuit confirme, de nouveau, sa notoriété auprès d'un public jeune et familial", souligne le ministère dans un communiqué.Pour cette 8e édition, plus de 3.000 établissements culturels en Europe avaient répondu présents. L'entrée et les animations étaient gratuites dans l'immense majorité des cas.A Paris et en Ile-de-France, 8.500 visiteurs se sont déplacés pour découvrir la nuit astronomique proposée au Musée et domaine national de Versailles. Les visites conférences insolites du Centre Pompidou ont attiré 11.556 personnes (dont 30% de moins de 25 ans), et les visiteurs ont également été nombreux à s'offrir une excursion nocturne au Palais de Tokyo (10.404 visiteurs), au Musée du Quai Branly (9.952), au Grand Palais (11.860) ou au Musée d'Orsay (9.970).L'opération a suscité de belles affluences ailleurs en France: la Nuit des mystères de la ville de Mulhouse a ainsi "mobilisé près de 32.000 personnes (soit 11.000 personnes de plus qu'en 2011)", se réjouit le ministère.Près de 4.500 visiteurs se sont rendus au musée des Beaux-Arts de Bordeaux, plus de 4.000 à celui de Lyon et 5.600 au musée des Augustins à Toulouse."La Nuit des musées, c'est une occasion de faciliter l'entrée de tous dans les musées", a rappelé samedi soir la nouvelle ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, en lançant l'opération au Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (MAC/VAL), à Vitry-sur-Seine."Ma conception de l'art, c'est l'art accessible à tous", a-t-elle dit. "Tous les gens, qu'ils soient des ouvriers de Moselle, qu'ils soient de banlieue parisienne ou des habitants de quartiers défavorisés, ont droit a ce formidable éveil aux merveilles du monde".Cette "Nuit" annuelle a "connu le même engouement" ailleurs en Europe, dans les 30 pays participants, selon le ministère, citant les plus de 12.000 visiteurs du musée national des beaux-arts de Riga ou les près de 10.000 enregistrés au musée de la marine de Gdansk, en Pologne.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.