Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tiffany - LVMH

LVMH et Tiffany, c'est déjà fini ! Dix mois après ses fiançailles avec le joaillier new-yorkais, le groupe de luxe français a annoncé mercredi 9 septembre l'abandon de son projet d'acquisition. Dans un contexte de crise économique engendrée par l'épidémie de Covid-19, l'opération estimée à 16,2 milliards de dollars (13,8 milliards d'euros) n'est plus réalisable " en l'état ", indique le groupe de Bernard Arnault. Si LVMH et Tiffany vont désormais s'affronter devant la justice américaine, il n'est toutefois pas à exclure que les deux parties finissent par s'entendre sur un montant inférieur à celui qui a été retenu initialement. Développements, analyses, conseils, retrouvez tous les articles sur ce dossier.

  • Reuters22.09.202017:27
    3

    PARIS (Reuters) - Jean-Yves Le Drian, qui a envoyé à LVMH une lettre demandant au groupe de luxe français de différer au 6 janvier l'acquisition du joaillier américain Tiffany, l'a fait à la demande de l'Elysée, ont déclaré à Reuters deux sources au fait des discussions au sein du gouvernement au sujet de ce courrier. Le groupe de Bernard Arnault a annoncé le 9 septembre qu'il ne pouvait plus "en l'état" boucler comme prévu avant le 24 novembre l'acquisition de Tiffany pour un montant de 16 milliards de dollars (13,6 milliards d'euros), évoquant notamment une demande du ministère français des Affaires étrangères de différer le mariage "en réaction à la menace de taxes sur les produits français formulée par les Etats-Unis"

  • Reuters22.09.202017:14
    3

    PARIS (Reuters) - Jean-Yves Le Drian a déclaré mardi qu'il avait été "totalement dans son rôle" en écrivant une lettre à LVMH pour l'avertir des risques d'un rachat du joaillier américain Tiffany en raison de la menace de sanctions américaines contre le secteur français du luxe. "En matière de diplomatie économique, mon rôle a trois orientations : il fait part aux groupes français de vocation internationale de la politique commerciale et transatlantique que suit le gouvernement", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale lors des questions au gouvernement

  • Reuters22.09.202016:54

    (Actualisé avec citations Le Drian, contexte) PARIS, 22 septembre (Reuters) - Jean-Yves Le Drian, qui a envoyé à LVMH LVMH.PA une lettre demandant au groupe de luxe français de différer au 6 janvier l'acquisition du joaillier américain Tiffany TIF

  • Reuters22.09.202016:25

    PARIS, 22 septembre (Reuters) - Jean-Yves Le Drian a déclaré mardi qu'il avait été "totalement dans son rôle" en écrivant une lettre à LVMH LVMH.PA pour l'avertir des risques d'un rachat du joaillier américain Tiffany TIF

  • Reuters22.09.202015:25
    1

    PARIS (Reuters) - Le ministre français des Affaires étrangères a envoyé à LVMH une lettre demandant au groupe de luxe français de différer au 6 janvier l'acquisition du joaillier américain Tiffany à la suite d'une requête de l'Elysée, ont déclaré à Reuters deux sources au fait des discussions au sein du gouvernement au sujet de cette lettre. Le groupe de Bernard Arnault a annoncé le 9 septembre dernier qu'il ne pouvait plus "en l'état" boucler comme prévu avant le 24 novembre l'acquisition de Tiffany pour un montant de 16 milliards de dollars, évoquant notamment une demande du ministère français des Affaires étrangères de différer le mariage "en réaction à la menace de taxes sur les produits français formulée par les Etats-Unis"

  • Reuters22.09.202014:57

    PARIS, 22 septembre (Reuters) - Le ministre français des Affaires étrangères a envoyé à LVMH LVMH.PA une lettre demandant au groupe de luxe français de différer au 6 janvier l'acquisition du joaillier américain Tiffany à la suite d'une requête de l'Elysée, ont déclaré à Reuters deux sources au fait des discussions au sein du gouvernement au sujet de cette lettre

  • AFP22.09.202014:15
    4

    La justice américaine a fixé au 5 janvier la date du procès devant opposer le géant du luxe LVMH au joaillier Tiffany, en suggérant aux deux parties de renouer le dialogue. Les fiançailles des deux groupes annoncées fin 2019 avaient fait les gros titres, avec à la clé un mariage à 16,2 milliards d'euros, soit le plus faste du siècle dans le luxe

  • AOF22.09.202009:53

    (AOF) - LVMH a pris acte de la décision de la Cour de Justice du Delaware, qui s'est prononcée en faveur d'un procès devant commencer en janvier 2021, et non pas en novembre 2020 tel que le demandait Tiffany. Le numéro un mondial du luxe " est pleinement confiant dans sa capacité à repousser les accusations de Tiffany et à convaincre la Cour que les conditions de réalisation de cette acquisition ne sont plus réunies "

  • Cercle Finance22.09.202009:20

    (CercleFinance.com) - LVMH fait part de la décision de la Cour de Justice du Delaware, qui s'est prononcée en faveur d'un procès devant commencer en janvier 2021, et non pas en novembre 2020 tel que le demandait Tiffany

  • Cercle Finance22.09.202007:07

    (CercleFinance.com) - LVMH fait part de la décision de la Cour de Justice du Delaware, qui s'est prononcée en faveur d'un procès devant commencer en janvier 2021, et non pas en novembre 2020 tel que le demandait Tiffany

  • Reuters21.09.202023:58

    (.) NEW YORK, 21 septembre (Reuters) - La Cour de justice du Delaware, saisi par Tiffany TIF

  • Reuters21.09.202023:32

    PARIS, 21 septembre (Reuters) - Le groupe LVMH LVMH a pris acte lundi de la décision de la Cour de justice du Delaware qui s'est prononcée en faveur d'un procès devant commencer en janvier prochain, "et non pas en novembre 2020 tel que le demandait Tiffany". "LVMH est pleinement confiant dans sa capacité à repousser les accusations de Tiffany et à convaincre la Cour que les conditions de réalisation de cette acquisition ne sont plus réunies", ajoute le géant français du luxe dans un communiqué

  • Reuters21.09.202022:50
    2

    NEW YORK (Reuters) - La justice du Delaware a accepté lundi la demande de Tiffany de statuer en urgence dans la bataille juridique qui l'oppose à LVMH, que le joaillier américain accuse de vouloir se retirer du projet de rachat à 16 milliards de dollars. La "Chancery Court" a cependant précisé qu'elle allait prévoir quatre jours de procès à compter du 5 janvier prochain, soit après la date limite du 24 novembre qui était fixée pour boucler le mariage entre le géant français du luxe et le joaillier américain

  • Reuters21.09.202022:47

    NEW YORK, 21 septembre (Reuters) - La justice du Delaware a accepté lundi la demande de Tiffany TIF.N de statuer en urgence dans la bataille juridique qui l'oppose à LVMH LVMH

  • Reuters21.09.202011:53
    4

    BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne se prononcera d'ici le 26 octobre sur le projet d'acquisition de Tiffany par LVMH, qui a déposé sa demande d'autorisation ce lundi, annonce l'exécutif européen dans un communiqué. Le géant français du luxe et le joaillier américain sont engagés dans une bataille judiciaire autour de cette opération, que LVMH a dit le 9 septembre ne pas pouvoir boucler "en l'état"

  • Reuters21.09.202011:44

    BRUXELLES, 21 septembre (Reuters) - La Commission européenne se prononcera d'ici le 26 octobre sur le projet d'acquisition de Tiffany TIF.N par LVMH LVMH

  • Cercle Finance21.09.202011:08

    (CercleFinance.com) - LVMH confirme avoir reçu l'accord de la Commission Européenne pour procéder à la notification officielle du projet d'acquisition de Tiffany, ajoutant avoir déposé son dossier immédiatement après l'obtention de ce feu vert

  • Cercle Finance21.09.202007:23

    (CercleFinance.com) - LVMH confirme avoir reçu l'accord de la Commission Européenne pour procéder à la notification officielle du projet d'acquisition de Tiffany, ajoutant avoir déposé son dossier immédiatement après l'obtention de ce feu vert

  • Reuters18.09.202022:53

    (Actualisé avec réaction de Tiffany) PARIS, 18 septembre (Reuters) - Le groupe LVMH LVMH.PA a annoncé vendredi soir avoir notifié à la Commission européenne son projet d'acquisition du joaillier américain Tiffany TIF

  • AFP18.09.202021:05

    Le géant du luxe LVMH a annoncé vendredi soir avoir reçu l'accord de la Commission européenne pour procéder à la notification officielle du projet d'acquisition du joaillier Tiffany, qui l'accuse d'avoir fait traîner ces démarches et avec qui les fiançailles sont rompues.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4772.84 -0.40%
3.795 +27.56%
0.357 +2.00%
11.65 -0.10%
29.94 +0.71%

Les Risques en Bourse

Fermer