1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Retraite

Retraite : expliquez-moi SVP !

croixv
15 déc. 201413:45

Comment un régime de retraite soi-disant par répartition peut-il être en faillite ?????

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

9 réponses

  • chimien
    15 décembre 201416:59

    Ce qui serait plus dur à expliquer c'est comment il pourrait ne pas être en faillite, surtout si on le fait fonctionner comme une pyramide de Ponzi......

    Signaler un abus

  • paal
    15 décembre 201417:11

    « Comment un régime de retraite soi-disant par répartition peut-il être en faillite ??? »

    L'expression par répartition peut en réalité se révéler trompeuse, et elle ne fait qu'indiquer que l'on va verser des prestations de retraites avec les ressources collectées sur les actifs qui cotisent ; pour que le régime reste viable, il faut que les ressources soient suffisantes pour assurer le règlement des obligations constituées par les prestations de retraite !

    Pour assurer cet équilibre, il s'agit donc de faire en sorte :
    - Que le volume des actifs reste stable, et se pose ici la question des personnes sans emploi qui ne cotisent pas, ni elles ni leurs employeurs qui règlent la plus grosse part ; d'où la difficulté à réussir le traitement du chômage !
    - Que les taux de cotisations demeurent dans une fourchette raisonnable, car autrement on risque le même effet que l'adage « l'impôt tue l'impôt », avec le cortège de travail clandestin, délocalisations, etc ...
    - Que les périodes cotisées restent dans des proportions supportables, et l'on doit constater que ces périodes ne cessent de s'allonger
    - Que les prestations de retraite ne progressent pas trop vite, de telle sorte, qu'avec l'allongement de la durée de vie, cet équilibre puisse se trouver respecté ...

    Voilà grosso modo les termes de l'équation à laquelle nos gouvernants se heurtent régulièrement !

    Signaler un abus

  • chimien
    15 décembre 201419:40

    En gros, c'est comme un compte de résultat, quand la colonne des dépenses est plus grosse que la colonne des recettes et qu'il n'y a plus personne d'accord pour mettre au pot de la colonne des recettes pour rééquilibrer le solde.....

    C'est d'un banal........

    Signaler un abus

  • paal
    16 décembre 201405:57

    «En gros, c'est comme un compte de résultat, quand la colonne des dépenses est plus grosse que la colonne des recettes et qu'il n'y a plus personne d'accord pour mettre au pot de la colonne des recettes pour rééquilibrer le solde ...»

    Si ce n'est que les recettes et dépenses, c'est une notion de trésorerie, alors qu'en terme de résultat (profit ou perte), on parle davantage de charges et produits ; cela sera considéré comme du détail comptable, mais c'est sur ce genre de distinction que se sera construite la grande distribution, qui encaisse comptant ses ventes (ou alors jusqu'en 4 ou 10 fois sans frais sur certaines opérations), mais en réglant leur fournisseurs avec un lance pierre à longue portée, et après de très intenses négociations sur les marges !

    On peut aussi avoir une entreprise (ou un artisan) qui réalise des profits en terme de marge, mais qui aura du mal à encaisser ses factures !

    Signaler un abus

  • chimien
    16 décembre 201409:47

    Oui, paal, je sais bien, qu'en comptabilité, on utilise les dénominations "charges" et "produits" pour le "compte de résultat".
    Mais compte tenu de la fausse naïveté de la question initiale de croixv, j'ai préféré employer les termes de "recettes" et "dépenses" qui sont plus adaptés à ce qu'on connait pour le budget d'un ménage (qui présente beaucoup d'analogies avec un compte de résultat), et ceci pour rester dans le même ton semi ironique.......

    Et je n'ai pas poussé plus loin en évoquant la notion de bilan, qui serait aussi très intéressante!

    Signaler un abus

  • M9127557
    16 décembre 201420:44

    il ne serait pas en faillite si c'était un vrai système par répartition, c'est à dire si on distribuait aux retraités l'année N la somme qui a été récoltée la même année N sur les travailleurs

    Mais cela ne fonctionne pas comme cela, car on garantit aux retraités de toucher une certaine somme calculée en fonction de ce qu'ils ont eux même cotisé dans le passé

    Signaler un abus

  • goudron
    19 décembre 201414:44

    Les systèmes ne sont pas en faillite , ils ont des réserves et notamment des scpi qui leur rapportent des loyers tout les trimestres . Tous les propos alarmistes servent à faire passer la pilule de l'augmentation du départ à la retraite à 65 ans et à la diminution des pensions .Il faudrait s'attaquer aussi à la gestion des caisses qui laisse à désirer .

    Signaler un abus

  • frk987
    20 décembre 201408:45

    Dans certains pays on aligne chaque année les retraites aux cotisations encaissées, il y a donc des bonnes et des mauvaises années. Mais garantir une retraite dans un système par répartition ça relève plus de la psychiatrie que du réalisme économique.

    Signaler un abus

  • croixv
    21 décembre 201422:15

    à frk987,

    Quels sont ces pays ?

    Signaler un abus

Retour au sujet Retraite

9 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer