Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Achat d'obligations - In fine - 9%

M1725678
17 juil.12:45

Bonjour,

je suis débutant dans l'achat d'obligations, cependant, j'ai la possibilité d'acheter des obligations, via une plateforme de crowfunding immo, à coupon 9% annuel avec un remboursement in fine (à l'échéance) avec capitalisation des intérêts sous 18 mois maximum (mais à priori, le remboursement se fera sous 6 mois).

Je ne travaille pas en France, je ne paye donc pas d'impots en France et j'ai un capital de 2500 € que je peux investir.

J'ai tenté d'étudier la théorie autour des obligations, cependant je suis un peu perdu.

Si le remboursement est effectué après 6 mois :
Remboursement = 2,500 * (1+0.09)^(182.5/365) = 2,609.79 € soit 109.79 € brut d'interet.
Cependant, la plateforme prends 1 % HT lors du depot de l'investissement, soit 30 €.
Et il semble que des impots doivent être payés sur la somme (24%+15.5%)
Après déduction d'impôts et de frais en lien avec la plateforme, il semble que l'interet net sera de 30.87 €
(correspondant à la somme totale brute 109.79 € - l'impot 65.87 € - les frais 30 € = 35.87 €).
Soit au final un apport de 1.79 % sur 6 mois.

Est ce que mon raisonnement est exact? Je ne travaille pas en France mais je continue de declarer mes revenus (0€) en France pour avoir un suivi de mes années travaillés à l'étranger. J'aurais donc à déclarer mes interets.

Est ce que cet investissement est interessant ou la prise de risque (meme si elle est faible) ne vaut pas le coup pour le gain.

Merci d'avance pour votre aide et vos conseils.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.

12 réponses

  • M2757369
    19 juillet15:02

    C'est bien plus que le gadget que tu crois mais bien moins que la révolution que certains annoncent.

    Signaler un abus

  • olivimmo
    19 juillet14:59

    Je ne peux m'empêcher de rire en relisant "la peur panique des banksters". Je sais que je ne suis pas le seul.

    Signaler un abus

  • olivimmo
    19 juillet14:56

    Ah tu y crois vraiment? Pas pour moi ces éphémères gadgets pour ados cupides et débutants en finance.

    Signaler un abus

  • M2757369
    19 juillet14:40

    La morgue et le mépris des banksters ym et immodest vis à vis de M17 cachent mal la peur panique des banksters vis à vis de tout ce qui pourrait constituer une amorce de desintermediation bancaire entre épargnant et entreprise.
    M17 se pose des bonnes questions.

    Signaler un abus

  • immodest
    18 juillet09:38

    Avec un capital aussi norme que 2500, il est clair que le premier rflexe est d'investir dans des obligations in fine de crowdfunding immobilier, bien charges en frais et au taux intressant de 9%, et surtout de se proccuper de la fiscalit. Tout a pour gratter au mieux 150 l'arrive, sachant qu'une fois sur deux tu ne reverras mme pas l'intgralit du capital (je ne parle pas des intrts).

    Je ne félicite pas de sinistre co nnard qui te propose ça. J'espère que ce n'est pas un "ami"

    Signaler un abus

  • M2757369
    17 juillet20:14

    M17 pose une question intéressante.
    Mais je suis étonné car la plupart des grandes plateformes ne prélèvent aucun frais à l'investisseur.
    M17 qu'elle est la plateforme qui vous prélève un pourcent sur votre investissement?

    Le placement présente un couple rendement risque intéressant mais l'investisseur doit absolument diversifier ses placements et souscrire au moins une vingtaine d'obligation s différentes auprès de plateformes différentes.


    Le placement en obligation court terme de crowd funding est bien moins risqué et volatil que des perpétuelle s subordonnée s de banques à condition de respecter toutefois cette règle de diversification.

    Signaler un abus

  • olivimmo
    17 juillet19:49

    T'as des potes? Enfin même un on eut pu en douter mais si tu le dis, on te croit.

    Signaler un abus

  • g.lecoq
    17 juillet17:25

    Regardez plutôt du côté des perpétuelles bancaires, genre ACAJS.
    Rendement 6.5 % avec un risque bien plus faible à court-moyen terme.

    Signaler un abus

  • X92100
    17 juillet14:41

    Financement désormais classique d'un promoteur immobilier via le crowfounding
    8% à 10 voire 12%/an si tout va bien

    Taper groupe TERLAT dépôt de bilan et cela te donne une idée du risque (le mec a mentit sur l'avancement de ses programmes immobilier...dont la moitié sont inachevable et l'autre moitié achevable mais sans rembourser les investisseurs !

    Signaler un abus

  • wolfen69
    17 juillet13:39

    >> Tu ferais mieux d'aller faire un tour aux puts pour ce prix-là, à mon avis...

    Au cas ou vous vous demandiez encore ou se trouve le vrai domaine d'expertise d'YM...

    Signaler un abus

  • YM75005
    17 juillet13:05

    Un vrai florilège...
    Sérieux, pour 2500 euros laisse tomber. Il n'y a rien qui tient la route dans tout ce plan, et en premier la capacité de l'emprunteur de rembourser à temps. Le plus étonnant est que ce type d'emprunteur arrive, à tort ou à raison, à toucher une clientèle de particuliers, on se demande comment d'ailleurs.
    Tu ferais mieux d'aller faire un tour aux puts pour ce prix-là, à mon avis...

    Signaler un abus

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.