Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

QUESTION OPTIMISATION PLACEMENT

Yummyman
12 oct.15:56

Bonjour à tous et à toutes,

Etant client d'une grande banque française, dont les interlocuteurs me concernant se sont avérés aussi maladroits qu'incompétents, enfin peu importe, j'envisage très sérieusement de changer d'enseigne, voire de structure de placement, et pourquoi pas auprès d'un CGPI, à voir.
Mes objectifs sont clairs, je recherche avant tout du rendement (comme tout un chacun je pense), mais aussi de la réactivité dans la gestion de mon support de placement, à l'achat comme à la vente, et par conséquent de l'optimisation.
Des supports clef en main, dits "profilés", de type "prudent", "équilibré", ou encore "ambitieux" ne m'intéressent donc pas car trop rigides et sans la moindre souplesse. Même chose pour les livrets ou super-livrets. Quant à l'immobilier ou les SCPI, je n'y songe même pas.
Je possède un contrat d'AV pour un montant substantiel (environ 100 K€), et je souhaiterai savoir si vous connaissez un support de placement via lequel on peut déléguer intégralement la gestion d'achat ou de vente de titres vifs,français ou étrangers, via une rémunération à la commission sur les gains, sur un PEA ou autre?
J'avais pensé à B Capital, à voir..
Bref, étant convaincu qu'il y a sur ce forum des gens intéressants et compétents, j'attends vos avis et vos suggestions.
Vous remerciant par avance,

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.

30 réponses

  • Angelus7
    14 juillet14:34

    Bonjour,
    Je pense que la première compréhension que doit avoir un investisseur c'est de ne pas faire confiance à son banquier.
    Quand votre banquier vous propose ou vous oriente vers un produit, il faut savoir se poser les bonne questions et contrer pour négocier avec soit en terme de frais ou bien le recadrer le banquier pour ne pas qu'il vous prenne pour un pigeon. Il faut se renseigner aussi ce qu'il se fait ailleurs pour valider avec objectivité.
    J'ai signe avec un CGPI qui me paraît bien (il faut toujours reste observateur). Mon mail est jf.pinard@orange.fr au cas ou vous chercher toujours.
    Bien cordialement.

    Signaler un abus

  • ddenis14
    08 décembre13:02

    Ce serait un placement à rendement presque nul ou nul, mais sûr à 100%, quelquesoit les événements (faillite des états, des banques , dépression mondiale).
    C'est quoi? Des valises de billets cachés sous le lit: certainement pas, de l'or: certainement pas.
    Alors quoi?
    Une banque, ou institution (à créer) qui conserve votre argent en dépôt et sans l'utiliser pour accorder des prêts ou n'importe quelle opération à risque, le plus faible soit-il.

    Mais une telle institution n'existe pas, mais je crois qu'elle aurait un grand succès.

    Signaler un abus

  • whipcord
    08 décembre10:21

    à 13,815.
    on est 5 centimes au dessus mais suis pas sûr que ça va tenir.
    t'as une idée ?

    Signaler un abus

  • whipcord
    06 décembre09:52

    est à 13.80 qui était mon objectif

    Signaler un abus

  • whipcord
    02 décembre20:42

    Signaler un abus

  • whipcord
    09 novembre10:52

    tu veux pas en prendre ? Je me suis fixé de vendre vers 13,80 ou 14... on les a frôlés mais c'est partie remise

    Signaler un abus

  • dalli
    05 novembre16:57

    j'assume mon voyeurisme sans pb.
    Tu joues aux jeux quand tu ne connais pas le mode d'emploi ?

    Signaler un abus

  • whipcord
    05 novembre10:46

    un voyeur...
    sauf ton respect
    :)

    Signaler un abus

  • dalli
    05 novembre01:11

    test

    Signaler un abus

  • dalli
    05 novembre01:09

    c'est courageux de dire ce qu'on achète.
    Je ne connais pas assez bien pour jouer avec mais je vais observer.
    Merci

    Signaler un abus

  • whipcord
    04 novembre11:35

    Si oui, surveille comme le lait sur le feu.

    Signaler un abus

  • whipcord
    01 novembre19:22

    ce soir à 31,17, achètes-en un peu si tu peux demain matin dans ton pea actif. je te dirai quand je le vendrai.

    Signaler un abus

  • dalli
    01 novembre11:30

    Comprends que dans la même journée, je dis d'acheter à un client, de vendre à un autre et d'arbitrer au 3ème.

    Toi tu raisonnes uniquement avec ton cas, tes convictions, tes besoins...

    Autant de clients, autant de stratégie, besoin, de réaction au risque...


    Perso, je suis dynamique sur mon patrimoine si j'ai un CT suffisant pour les pb.
    J'ai pas mal de div qui tombe donc toujours du cash dans mon PEA (c'est mon placement "actif")

    PERP, AV, PEE, je laisse vivre dans l'ensemble (pas trop le temps de m'occuper de moi mais j'ai fait les comptes 13% en moyenne depuis 20 ans donc vois pas pourquoi je changerai)

    Signaler un abus

  • whipcord
    31 octobre18:28

    doute bien compris ce que je veux dire à propos du conseil de vendre (pas forcément au plus haut) ou de ne pas acheter, ou encore de préférer suggérer une UC défensive, obligataire, monétaire plutôt que de recommander d'acheter des actions "à long terme" un peu systématiquement.

    Bon, si t'aimes les krachs, je pense qu'on va s'abonner à en avoir régulièrement...

    :)

    Signaler un abus

  • dalli
    31 octobre14:40

    Je n’ai pas besoin de me justifier sur ce point et je reste très humble.
    Tu m’as demandé combien de mes clients avaient perdu depuis le 1/1, je t’ai répondu : TOUS

    Mais dans l’ensemble on s’en fout !
    Je ne prétends pas vendre au plus haut et acheter au plus bas. Il faut juste que mon client sache ce qu’il convient de faire quand ça baisse et si nous pouvons nous le permettre. (Raisonnons-nous à LT)

    Ce que moi j’aime dans la bourse c’est qu’il y a des krachs !
    Je n’ai donc pas d’angoisse même si mes actifs (ceux de mes clients plus exactement) baissent, ce qui signifie pour moi que bcp moins de rémunération cette année.
    Si baisse de 20%, c’est ma rémunération qui baisse de 20%.
    Mais j’en accepte le principe, ça ma motive à sécuriser les avoirs quand il vaut mieux le faire.


    Honoraires : jamais pris en 20 ans et je peux te dire que je ne compte pas mon temps pour un client.
    Et non je ne suis pas prête à passer indépendante et à facturer.
    C’est hyper frustrant quand tu vois que tu peux réellement faire un super job mais que la personne en face de toi à la trouille de te faire un chèque.

    J’ai tenté une expérience en créant une société à 22 ans et je ne m’en suis toujours pas remise.
    Vendre du conseil, je ne sais pas faire mais le donner, oui !



    PS : il y a eu des forumeurs pour me défendre en 2008 pour confirmer que j'avais répété un grand nombre de fois de se planquer jusqu'en juillet 2007.
    Ne cherche pas, TOUS les posts ont été effacés (???)

    Signaler un abus

  • whipcord
    30 octobre10:31

    après coup... et sans clients témoins qui le prouvent (on ne les voit pas ici...). Par contre, moi je lis sur le forum AV et sur d'autres que les pros ont continuellement conseillé d'acheter des UC actions pour le long terme, blablabla, et qu'elles se sont plantées de 20%. Y compris du HSBC India comme si tout le monde, sauf les c... aurait dû investir là-bas... Du grand n'importe quoi de vendeur de la perf passée la plus forte et suggérant sans vergogne que payer des droits d'entrée pour ça était mieux que de ne pas en payer chez un courtier online... Et jamais aucun pro pour conseiller plutôt d'aller plutôt chez ING et ailleurs pour bénéficier des promos pour livrets à 5% en rotation d'une banque à une autre.

    Pour le conseil personnalisé, tu dois facturer des honoraires, pas une commission de placement. Si ta boîte le fait pas, tu devrais t'installer avec une plaque en cuivre sur ta porte comme un avocat, un comptable ou autre.

    Signaler un abus

  • dalli
    29 octobre14:21

    Mais ça dépend de tellement de chose.

    En 2007(de janvier à juillet, je n'ai fait que ça et je l'ai posté un nombre de fois incalculable), là j'avais peur apèrs 4 ans de hausse (ce qui fait partie des nombres d'années de hausse jamais dépassé)
    Depuis je n'ai pas bougé ou presque car je n'ai pas pensé que l'on était sorti de la crise de 2008.

    J'ai donc au contraire fait rater l'année 2009 à plusieurs de mes clients.

    Quant à ce qu'il s'est passé cet été, je t'informe au cas où tu en doutes, je n'étais pas au courant que cela allait arriver !!!

    Le reproche facile que je peux donc me faire depuis quelque temps c'est d'avoir raté 2009.


    Et puis il y a le conseil personnalisé. En juillet je reçois un appel d'une cliente : j'aurai peut être besoin de fonds au premeir trim 2012.
    Réponse : vendez immédiatement le PEA qui est chez moi.
    Elle m'a appelé semaine dernière ravie (et moi aussi même si j'ai du coup moins de fonds, j'ai une cliente en confiance (je ne la connais que depuis 1 an))

    Non pour les SCPI ce n'est pas une vente de gré à gré, c'est une SCPI à capital fixe et des successions ont planté la cotation, du coup c'est la panique non justifiée.
    Je prends donc ma commission au passage et en fait profiter les clients qui savent réagir vite et dont le produit est adapté à leur situation.

    Signaler un abus

  • whipcord
    29 octobre09:33

    mais de ce que j'ai vu sur les forums, je ne t'ai jamais lu donner le conseil de vendre. En juin par exemple ou disons depuis un an.

    une super opportunité à plus de 6% de rendement locatif ? tu mets face à face deux de tes clients, l'un qui veut sortir et l'autre qui veut entrer à > 6% ? Moi je cherche du 8%, j'en ai trouvé, j'en trouve plus. A 6% actuellement, j'attends mon heure qu'un peu de déprime fasse dégringoler les prix ou du moins les fasse baisser d'un petit 20%. Il faudra plusieurs mois, peut-être 2 ou 3 ans de déprime pour que cela arrive mais rien ne presse

    Signaler un abus

  • dalli
    28 octobre22:08

    mais que sais tu des conseils que je donne à mes clients ?
    Bien sûr que leur dit de profiter des bonnes occasions des banques et je peux même attrendre plusieurs mois. Je sais que les sous sont pour moi.

    Je vais faire sortir les fonds d'un client(son fils me reconnaîtra ici) placé à 5% sur un livret pour 3 mois (reste encore un mois) car je vais lui proposer une SCPI à plus de 6% (une super opportunité que j'ai moi même saisi et ce WE ce sera aussi un cousin qui en profite)

    Le mois dernier c'étai des fonds pour moi que je n'avais pas pris en novembre dernier en attendant l'occasion. J'en ai laissé car je pense que les opportunités vont venir encore.


    Pour l'AV; si ça se trouve avec MON contrat (sans FG tu te souviens ?) tu économisera peut être plus de droit de succession qu'avec le tien.

    Signaler un abus

  • whipcord
    27 octobre21:00

    toujours d'acheter, jamais de carrément vendre leurs produits et d'aller se remettre en cash en profitant par exemple d'une promo d4UN livret à 5% l'an pour 3 mois chez ING ou Barclays. Trop peur que le client ne revienne plus...

    le cgp conseille toujours d'acheter, il a toujours quelque chose à vendre, toujours pour le long terme bien entendu et toujours avec 3 à 5% de frais d'entrée et 0,80 à 1% l'an de frais sur encours alors qu'on peut acheter de meilleurs fonds que les siens chez un broker ou un assureur online en payant 0% de frais d'entrée et 0,60% de frais sur encours.

    si je file 200.000 euros à un cgp, ça me coûte au moins 4.000 euros le premier jour, puis 2000 euros par an. En 10 ans, je t'aurais filé plus den 20.000 euros de comm diverses. Je préfère aller à Rio au carnaval 2 semaines une fois tous les 5 ans et y séjourner dans un 5 étoiles pour le même budget.

    Signaler un abus

  • dalli
    26 octobre12:02

    C'est un leitmotiv chez whipcord, je ne fais même plus attention.
    Il a raison de payer moins cher s'il est réellement capable de faire aussi bien qu'un CGP mais il ne laissera même pas un cgp lui montrer qu'il a peut être tout faux dans sa stratégie patrimoniale.

    Par contre conseiller à tout le monde de faire pareil n'est pas un bon conseil car tous n'ont probablement pas son savoir.
    Certains pourraient même déshériter les membres de leur famille sans s'en rendre compte.

    Signaler un abus

  • coleen14
    25 octobre15:00

    Pourquoi dites vous que les frais sont plus importants avec un CGPI : sur un contrat (ass vie, capi, PEA,...) les frais sont les mêmes que ce soit via un CGPI ou une banque (on voit que les tarifs tendent à s'harmoniser sauf contrats internet qui sont moins chers).

    Par contre, c'est vrai qu'un CGP (I ou pas d'ailleurs) ne fera pas de gestion comme une société de gestion peut le faire. Par contre, comme en banque, il peut conseiller des OPCVM par exemple.
    Et la performance dépendra donc de la qualité de l'interlocuteur, et de sa réactivité.

    Signaler un abus

  • dalli
    23 octobre23:34

    ceci dit mes clients ne se plaignent pas trop des perf non plus.

    Signaler un abus

  • dalli
    23 octobre23:34

    a raison ce n'est pas le métier d'un cgp.

    Son boulot est la stratégie patrimoniale avant tout.

    Signaler un abus

  • whipcord
    22 octobre11:02

    banque. En plus, ils n'ont pas le droit de gérér eux-mêmes car il faut un agrément de l'amf. Donc tu vas payer des frais supplémentaires et t'auras pas plus de compétence en face.

    Signaler un abus

  • coleen14
    13 octobre14:17

    Au vu du montant évoqué, le mandat de gestion en titres vifs sur un contrat d'assurance vie ne me semble pas approprié.
    Premièrement, ce type de gestion est en général accessible pour des montants plus importants.
    Et deuxièmement, les coûts liés à ce type de gestion (frais sur chaque opération et frais de gestion par exemple) font que cela risque fort de "manger" la performance.

    En outre, vous souhaitez avoir tout en gestion sous mandat ? Et en titres vifs ?
    Il existe des mandats d'arbitrages, qui sont prédéfinis. Cela ressemble aux contrats profilés, mais les choix de sociétés de gestion sont plus larges, et peuvent permettre de mieux "coller" avec vos attentes.

    Si vous voulez de la gestion sous mandat de PEA, vous pourrez trouver. Il faut peut être vous renseigner directement auprès de sociétés de gestion. Mais le risque pris sera important (pas le choix au sein d'un PEA).

    Signaler un abus

  • Yummyman
    12 octobre16:22

    Merci bien Nicky, je ne connais pas, mais je vais y regarder de près.

    Signaler un abus

  • nicky129
    12 octobre16:18

    d'achat de titres en direct commercialisé par Altaprofits (assureur Swiss Life, contrat Titres @ vie).
    Sans faire de pub et sans avoir étudié ce contrat, il y a peut-être là un produit qui pourrait vous convenir.
    A voir, notamment s'il y a des possibilités de gestion du contrat sous mandat, ce qui est probablement le cas.

    Sinon il existe des mandats de gestion dans la plupart des banques ou sociétés financières via un PEA, surtout pour un montant de cet ordre (100ke).

    Signaler un abus

  • Yummyman
    12 octobre16:05

    Tout à fait, mais avec à la clef de la réactivité, de la compétence, et certainement pas dans le cadre rigide de pseudo-contrats profilés dans lesquels les gérants ne prennent que des positions distillées selon des orientations stratégiques inappropriées.

    Signaler un abus

  • nicky129
    12 octobre16:00

    somme?

    Signaler un abus

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.612 +0.33%
5435.39 +0.41%
17.02 +2.78%
2.875 0.00%
66.51 +0.97%
0.019 0.00%
1.186 -12.28%
51.43 +0.55%
1.285 +0.06%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.