1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Bordeaux

Bordeaux : Tendance du marché

M424402
10 août 201123:54

Tendance concernant l'activité
Après avoir prévu un effritement des volumes lors des deux mois passés, notre panel anticipe cette fois-ci une chute importante d’activité pour les mois de juillet et août. Traditionnellement la période estivale n’est pas la meilleure pour faire signer des compromis. Mais il semble bien qu’elle se conjugue actuellement avec un net retournement de la conjoncture. 42% de nos correspondants prévoient ainsi une baisse de volume et seulement 11% misent sur son augmentation alors que leurs opinions s’équilibraient à 21% lors de la précédente enquête. « Mois de juin très calme. Peu de contacts et les banques retardent les projets d'achat » précise Me Painsar à Vitré. Il souligne ainsi que l’inquiétude actuelle semble gagner le secteur bancaire qui n’hésite pas à freiner les éventuels acheteurs.

Tendance concernant les prix
Plus d’illusion à se faire, le retournement du marché se dessine chaque jour plus nettement. Sur les deux derniers mois 34% de nos correspondants ont constaté une baisse des prix des logements contre seulement 4% une hausse. Les autres considérent que le marché demeure toujours stable. Ils en déduisent qu’avant la rentrée ce déséquilibre devrait plutôt s’accentuer, ce qui fait plonger sérieusement la tendance. La baisse en région serait plus sensible dans les secteurs qui ont vu leurs prix le plus augmenter au cours de l’année. Même au niveau des terrains à bâtir pour lesquels la hausse semblait devoir se poursuivre, les pessimistes commencent à l’emporter sur les optimistes. Quant aux commerces, il semble que la belle remontée observée depuis le début de l’année se soit consumée comme un feu de paille.

Le conseil des notaires
Pas de surprise, en parfaite cohérence avec cette tendance baissière, les conseils sont pour la plupart orientés vers la revente avant l’achat d’un nouveau bien plutôt que l’inverse. Pour le logement, ce n’est que dans quelques endroits privilégiés, souvent situés au cœur des villes, qu’il est conseillé de saisir en premier lieu les opportunités qui se présentent. Mais, la proportion des partisans de cette option ne représente que 12% à comparer aux 85% de ceux qui, prudemment, préfèrent se garantir contre une baisse des prix déjà perceptible dans de nombreuses régions.

Évolution de l'environnement économique
L’évolution préoccupante de la dette des pays européens, mais aussi celle des Etats-Unis, plombe le climat des affaires. Après quelques petites envolées au printemps, le CAC 40 vient de connaître son plus bas niveau depuis six mois à 3650, le secteur bancaire étant le plus touché. Malgré une série de très bons résultats dans les entreprises le moral des ménages demeure en baisse. Cela ne devrait pas améliorer la consommation intérieure dans les mois qui viennent. Aussi, les perspectives économiques actuelles laissent augurer une rentrée difficile
http://www.immonot.com/tendance-marche-immobilier-notaire.html

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet Bordeaux

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer