1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet

: Clôture d'assurance vie : Que faire ?

M7967316
03 avr. 201222:46

Bonjour,

Que me conseillez vous dans ma situation :

J'ai souscris une assurance vie Nuance 3D Caisse d'epargne en 2003 d'une durée de 10 ans.
Depuis l'ouverture des cette assurance vie j'ai versé environ 13800€ et le montant du capital est aujourd'hui de 15005€.

Le rendement de cette assurance est faible (1.5% sur 2012), le frais de gestion sont important (0.95%), les frais sur versements aussi (2.45% dans mon cas)...

J'ai donc stoppé les versements il y a quelques mois ; et j'ai ouvert un autre contrat en ligne chez Epargnissimo (les frais sont faibles et les rendements (un peu) meilleurs => 2.25% mini sur 2012)

Que dois je faire de mon contrat Nuance 3D, compte tenu de la fiscalité et des autres rendements ?

- le laisser vivre sans l'alimenter ?
- le clôturer et réinvestir le capital sur Epargnissimo
- Le clôturer et tout placer sur un livret A (taux actuel à 2.25%) en attendant la suite ?

Mon contrat est d'une durée de 10 ans. Qu'est ce que cela signifie ?

Merci pour vos lumières

Cordialement,

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

34 réponses

  • freddyg2
    03 avril 201222:57

    Sans hesitation, je cloture (je perds environ 160 euros de prélèvement sociaux), et je bascule sur Epargnissimo puisque vous venez de l'ouvrir et que c'est un contrat compétitif.Moi je le ferais dés ce soir.

    Signaler un abus

  • okerty
    04 avril 201210:54

    Je ferais exactement pareil que freddyg2.
    Epargnissimo est un excellent contrat.

    Signaler un abus

  • nicky130
    04 avril 201213:36

    minimum dessus et sans rien verser. Pour l'antériorité fiscale. Ca peut servir.

    Signaler un abus

  • freddyg2
    04 avril 201214:09

    Vous pensez que ca peut servir a quelque chose de garder des bouts de machin, la fiscalité s'applique sur les PV et sur N.3D pas de risque !

    Signaler un abus

  • gnapi
    04 avril 201214:28

    si cela ne sert pas d'ici un horizon correspond à la maturité fiscale d'un autre placement, autant cloturer en utilisant l'abattement sur les rares plus values nettes.

    Signaler un abus

  • nicky130
    04 avril 201214:35

    pour placement court terme (sauf PS).

    Signaler un abus

  • nicky130
    04 avril 201214:37

    Donc je pense qu'il vaut mieux clôturer en effet, je vois pas à quoi ça pourrait servir... C'est un trop mauvais contrat, il n'a aucun avantage.

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201214:44

    Les taux d’intérêts que vous donnez sont les Taux Minimum Garantis, me semble t’il. Les taux réellement servis devraient être significativement supérieurs. Mais cela est vrai pour les deux contrats que vous mentionnez.
    Et il ne faut pas s’attendre à un taux compétitif sur Nuance 3D encore en 2012. En 2011, c’était 2,75%, non ?...

    Alors que faire ?
    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais voici ce que j’en pense :
    Déjà, vous avez bien fait de stopper vos versements.
    Ensuite d’après vos chiffres, vous n’avez accumulé qu’environ 1200 euros d’intérêts.
    Donc, même avec ceux de 2012, vous serez encore largement en dessous du plafond de l’abattement (4600 euros pour un célibataire ou 9200 euros pour un couple). La clôture complète de ce contrat ne devrait alors pas générer de produits taxable à l’Impôt sur le Revenu sauf si vous faites aussi des opérations du même genre sur d’autres assurances-vie, ce qui pourrait vous faire amener le total des intérêts dans la « zone imposable ». Il conviendrait alors d’examiner ce que cela engendre et regarder quelle solution de PFL à 7,5% ou Déclaration à l’IR est la plus favorable.
    Mais si vous n’avez que ces 1205 euros (ou légèrement plus avec les intérêts de 2012) de produits à déclarer sur 2012, pas de souci.

    Pour ce qui est des Prélèvement Sociaux, Nuance 3D est un multisupport. Donc la plupart de ces taxes n’ont pas été prélevées (sauf sur les intérêts du 2ème semestre de 2011 sur le compartiment euros).
    Il va donc falloir les payer à la clôture au taux en vigueur au moment de l’opération. Mais vous auriez eu à les payer un jour ou l’autre, de toutes façons.
    C’est là qu’il faut considérer le point suivant : le taux de PS va augmenter de 13,5% à 15,5% le 1er juillet 2012. Et la CNP (qui gère ce contrat) fait partie des compagnies qui ont appliqué la proratisation des PS en fonction de la dernière date d’augmentation de leur taux survenue le 1er octobre 2011. Il est donc envisageable que si vous sortez avant le 1er juillet 2012, vous serez imposé à 13,5% sur les intérêts restant à taxer et à 15,5% si vous opérez après le 1er juillet 2012. Ceci n’est en rien garanti. C’est juste une supposition.
    En conclusion, je clôturerais en m’arrangeant pour que la date effective du rachat soit antérieure au 1er juillet 2012.

    Ensuite, je reverserais la somme sur un autre contrat, soit sur celui que vous avez déjà et qui semble recommandé par certains autres intervenants de cette file, soit sur un autre contrat du même genre si vous voulez diversifier en ce qui concerne les compagnies.
    Cela permettrait aussi de prendre date pour un nouveau contrat, ce qui peut apporter de la souplesse et peut-être (qui sait ?) préserver quelques avantages (pour un contrat supplémentaire à celui qui vous resterait après la clôture de Nuances 3D) avant que de nouvelles réglementations d’après élection vienne encore réduire la performance réelle de l’assurance vie.

    Moi je panacherais, en versant une partie (la plus importante) sur Epargnissimo qui m’a l’air très bien et une autre sur un contrat géré par une autre compagnie (pour ne pas être à 100% chez ACMN-Vie du Crédit Mutuel).

    Seul petit inconvénient : A la fois Epargnissimo et l’éventuel nouveau contrat seront jeunes et il vous faudra attendre quasiment 8 ans pour regagner l’avantage fiscal que procurait l’âge de votre Nuance 3D. Mais si vous n’envisagez pas de désinvestissement rapide ou même si vous êtes non ou faiblement imposable, cela ne joue pas beaucoup.

    Enfin, au moment de la clôture, ou un peu après pour ne pas subir de mesures de rétorsion, comme par exemple un dossier de clôture qui traînerait en longueur, je me fendrais d’une belle lettre adressée à la Caisse d’Epargne pour leur expliquer les raisons de ce désinvestissement.
    Ce serait une occasion de leur expliquer que le « f.outage de g.ueule », cela ne peut pas durer éternellement, que massacrer des vieux contrats pour favoriser commercialement de nouveaux qui sont mis sur le marché, c’est comme utiliser un fusil à un coup.
    Et vous pouvez ajouter que ces pratiques ne décrédibilisent pas seulement leur branche assurance-vie mais la totalité de leur établissement, ce qui fait que la souscription chez eux de n’importe quel produit (si vous n’en avez pas), ou la conservation de ceux-ci (si vous en possédez) vous semble plus que difficile à envisager.
    Vous aurez ainsi fait passer un mauvais moment à votre conseiller (qui n’y est pas pour grand-chose, c’est vrai). Mais avec une lettre, vous aurez peut-être plus de chances que ces critiques arrivent à des responsables qui, enfin, commenceront à ouvrir les yeux.
    Vous pourrez aussi dire à ces dirigeants, que leur clientèle essentiellement composée de papys des campagnes qui n’ont ni ordinateur ni téléphone portable est en train d’arriver au bout de son attrition naturelle, et que s’ils ne se remettent pas en cause de manière drastique, ils ont du souci à se faire quant à l’avenir de leur banque et que le passage par la case Pôle-Emploi se rapproche à grand pas de leur perspective de carrière...
    Dites-leur aussi que l’écureuil en peluche débile qui anime nos écrans publicitaires à la télé n’est pas franchement une image de marque représentative que l’on attend d’un établissement sérieux et soucieux de l’intérêt de ses clients et qu’ils feraient mieux de dépenser leur argent dans de la gestion performante.
    Bon, je crois que je les ai habillés plus que pour l’hiver, là, mais y faut ce qui faut, comme dirait l’autre...

    Et dernier point : Renseignez vous sur les délais (réglementaires et réellement pratiqués) entre votre demande officielle et le rachat total effectif de votre contrat.
    Au cas où cela serait anormalement long, regardez si il n’y a pas intérêt à effectuer d’abord un rachat partiel du maximum possible, puis une clôture (que vous n’êtes d’ailleurs pas obligé de faire si vous voulez garder ce contrat pour x raisons) un peu plus tard.
    Il est en effet courant, pour beaucoup de compagnies, que les rachats partiels soient beaucoup plus rapides que les rachats totaux (pas le même travail administratif).

    Signaler un abus

  • ayalcin
    04 avril 201215:11

    minimum.

    Un contrat de + de 8 ans peut toujours servir, dans le cadre du nantissement de celui ci pour le financement d'un locatif en pret In fine par exemple.

    ça ne vous coute rien de le laisser, donc laissez le.

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201216:15

    Intro, thèse, anti-thèse, synthèse, para-synthèse …

    1. En conclusion, je clôturerais en m'arrangeant pour que la date effective du rachat soit antérieure au 1er juillet 2012.

    2. Je procéderais d'abord un rachat partiel du maximum possible, traditionnellement plus rapide qu'une clôture

    3. Je me renseignerais sur les délais (réglementaires et réellement pratiqués) entre votre demande officielle et le rachat total effectif de votre contrat.

    4. je reverserais la somme sur un autre contrat, et

    5. je panacherais, en versant une partie (la plus importante) sur Epargnissimo qui m'a l'air très bien et une autre sur un contrat géré par une autre compagnie (pour ne pas être à 100% chez ACMN-Vie du Crédit Mutuel).

    6. enfin, je procéderais ultérieurement à la clôture définitive du contrat d'origine dont les performances ne sont pas satisfaisantes.

    Signaler un abus

  • nicky130
    04 avril 201216:25

    de chimien à la caisse d'épargne, paal!

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201216:29

    Oui, paal, bien résumé !
    Mais il manque l’argumentation et surtout….
    …Surtout, il manque la partie la plus intéressante qui supplante tout le reste (ce reste n’étant là que pour « décorer » le paragraphe principal) : le conseil consistant à faire part à l’établissement concerné des doutes de son client concernant sa compétitivité sur ses produits d’épargne.

    Alors bien sûr, j’aurais pu résumer aussi ce développement.
    Par exemple, il m’aurait été possible d’utiliser une phrase lapidaire du style : « Ils sont nuls à la Caisse d’Epargne ».
    Cela aurait été direct et efficace mais m’aurait beaucoup moins amusé….

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201216:31

    "Vous oubliez les lettres de vengeance de chimien à la caisse d'épargne, paal !"

    Non, je n'ai pas oublié ...

    mais mon pragmatisme me porte à considérer que cela ne servira à rien ...

    Sauf à le soulager de son ressentiment ...

    La seule chose qui soit de nature à les faire réfléchir, c'est de procéder effectivement à un retrait significatif, voire à leur laisser une misère à gérer sur le contrat, à titre de souvenir ...

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201216:42

    "Oui, paal, bien résumé !"
    Merci ...

    "Mais il manque l'argumentation et surtout"

    Certes, mais il se trouve qu'elle est bien trop longue …

    On me reproche parfois d'être un peu trop prolixe, car je mets généralement un point d'honneur à être précis ; mais, là, j'ai trouvé mon maître, mon mètre cinquante même comme l'indiquait Robert Lamoureux !

    "Surtout, il manque la partie la plus intéressante qui supplante tout le reste (ce reste n'étant là que pour « décorer » le paragraphe principal) : le conseil consistant à faire part à l'établissement concerné des doutes de son client concernant sa compétitivité sur ses produits d'épargne."

    C'est certainement le plus intéressant, mais SEULEMENT pour vous, et cela vous soulage …

    J'ose espérer qu'il existe au moins 2 ou 3 individus qui, au sein de cet établissement, savent positionner leur produit par rapport à sa concurrence ...

    Alors au pire, votre courrier il irait dans une poubelle, et au mieux, il serait classé dans un dossier destiné à alimenter un prochain livre d'or, voire à se trouver encadré (mais pas dans le bureau du directeur …)

    "Alors bien sûr, j'aurais pu résumer aussi ce développement.
    Par exemple, il m'aurait été possible d'utiliser une phrase lapidaire du style : « Ils sont nuls à la Caisse d'Epargne ».
    Cela aurait été direct et efficace mais m'aurait beaucoup moins amusé"

    Je l'avais sub-odoré, cela vous amuse et vous soulage, mais en terme d'efficacité, c'est effectivement nul …

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201216:54

    « Lettre de vengeance », c’est beaucoup dire…

    Je dirais « lettres de recommandation et d’alerte afin de participer à une critique constructive permettant aux cadres de cet vénérable institution de tendre vers l’amélioration continue ».

    D’accord, il est probable que cela ait un effet limité.

    Il est possible, malgré tout, qu’une accumulation de commentaires de ce genre, de plus lus par quelques personnes qui s’y retrouvent et communiquent à leur tour, finisse par créer un jour une étincelle dans certains cerveaux de dirigeants de banques.

    L’exemple des modalités d’application des PS en 2011 montre que l’accumulation de réclamations et de questions de la part des souscripteurs (on l’a observé avec l’Afer notamment) auprès de compagnies, a fini par faire en sorte que certains journalistes en fassent des articles dans des journaux.
    Cela a été suivi par le fait que quelques compagnies (dont Generali) ont effectué des correctifs et les choses ne sont pas définitivement conclues pour les assureurs qui n’ont pas (encore) bougé.

    Je pense qu’il ne faut pas sous-estimer l’effet de l’expression du mécontentement. Il arrive parfois que les récriminations et la colère rencontrent une synergie qui amène la partie sujette à cette vindicte à considérer qu’elle aurait peut-être intérêt à revoir ses positions et ses convictions.

    Cela existe dans beaucoup de domaines, par exemple politiques ou sociaux, où des minorités arrivent à faire passer des messages et ainsi obtenir des résultats, parfois même à l’encontre de la majorité, du moment qu’ils ont soit une capacité de nuisance, soit une communication qui a bien fonctionné (parfois par grâce à des mécanismes, des hasards de circonstance, qu’ils n’ont même pas anticipés).

    Et comme le dit paal, il y a aussi l’aspect défouloir !

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201216:57

    "Il est possible, malgré tout, qu'une accumulation de commentaires de ce genre, de plus lus par quelques personnes qui s'y retrouvent et communiquent à leur tour, finisse par créer un jour une étincelle dans certains cerveaux de dirigeants de banques."

    Il suffit juste d'y croire ...

    L'exemple des PS était d'une toute autre ampleur, et il s'agissait d'appliquer le plus correctement possible une réglementation imprécise ...

    Là, nous sommes dans un tout autre domaine, en l'occurence, celui de l'absence de performance d'un contrat ...

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201217:15

    Dois-je vous rappelez, paal, qu’au début des discussions sur ce forum, vous argumentiez dans le sens de dire qu’il ne servait strictement à rien de réclamer ? Et, en résumant trivialement, que la lutte du pot de terre contre le pot de fer ne servirait à rien.
    Je reste convaincu que c’est l’expression initiale d’une petite poignée de souscripteurs qui a permis qu’une plus grande partie d’épargnants se manifeste par effet d’entraînement, ce qui a poussé les compagnies à au moins se poser des questions.

    Ma position est donc différente de la votre (que je respecte).
    Et dans beaucoup de domaines, que ce soit financiers, professionnels, liés à la consommation ou autres, le fait de ne pas m’être laissé faire, ou simplement, d’avoir mentionné vigoureusement un désaccord, m’a souvent permis d’obtenir entièrement ou partiellement satisfaction.
    Alors que mon silence, à coup sûr, n’aurait occasionné aucune action correctrice ou réparatrice spontanée, et pire, aurait été considéré comme un encouragement à continuer ce que je considérais comme inacceptable.

    Tout est une question de proportion entre l’action à envisager et le résultat escompté.
    Je pense que vous avez compris que, pour moi, la rédaction d’une lettre ne me coûte pas un effort surhumain. Reste le prix d’un timbre….

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201217:18

    "Je dirais « lettres de recommandation et d'alerte afin de participer à une critique constructive permettant aux cadres de cet vénérable institution de tendre vers l'amélioration continue ».

    A titre personnel, je n'insiste pas particulièrement auprès d'un organisme qui persiste, de mon point de vue dans l'erreur, et sans modifier son attitude ...

    Au pire je fais un commentaire verbal, mais sans plus ... ; mais surtout, je m'en éloigne et je retire les quelques noisettes que je leur avais confiées ...

    Par contre, je le fais savoir auprès des gens que j'aime bien ...

    Ensuite, si une majorité fait de même, c'est une autre question ...



    Un exemple tiré d'un autre contexte ...

    Je fréquente un prof de danse (très bon pédagogue par ailleurs ...) et j'ai commencé par lui indiquer qu'à compter d'un certain temps, je ne participerai plus à ses soirées "dites toutes danses", alors qu'en fait il n'y passait que du rock et de la salsa, ponctuées de quelques bachatas, en ne programmant ni aucun tango, paso ou valse ....

    Nous étions plusieurs à manifester notre mécontentement et, depuis plus de deux ans, nous avons alors décidé de ne plus participer à ce type de soirée ...

    Curieusement et au cours des semaines récentes, nous avons reçu une sollicitation à venir participer à un stage de ces différentes danses (non programmées), et ce week-end ce furent cha-cha et valse viennoise …

    Lors de ce stage, il aura été promis que lors de la prochaine soirée (le 21 avril), il y aurait des tango, pasos et autres valses ; nous verrons bien si cela se vérifie …

    Signaler un abus

  • nicky130
    04 avril 201217:27

    sème l'inquiétude sur les marchés, ça ressemble à un nouveau cas grec... On peut à nouveau se poser des questions sur la sécurité des fonds euros.

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201217:34

    "Dois-je vous rappelez, paal, qu'au début des discussions sur ce forum, vous argumentiez dans le sens de dire qu'il ne servait strictement à rien de réclamer ?"

    Servir à rien me semble excessif, mais je reste convaincu que sans moyen de pression (avec une action qui va avec …), le résultat serait resté très aléatoire …

    Dans le cas des PS, il ne vous aura pas échappé que cela est arrivé dans un contexte d'assez forte décollecte sur le produit assurance-vie, la différence de prélèvement n'étant en fait qu'un épiphénomène par rapport au phénomène principal qu'est la baisse des rendements bruts sur les contrats en euros …

    "Et, en résumant trivialement, que la lutte du pot de terre contre le pot de fer ne servirait à rien."

    C'est quand même souvent le cas ….

    "Je reste convaincu que c'est l'expression initiale d'une petite poignée de souscripteurs qui a permis qu'une plus grande partie d'épargnants se manifeste par effet d'entraînement, ce qui a poussé les compagnies à au moins se poser des questions."

    Pensez-vous que cela serait arrivé s'il n'y avait pas eu décollecte significative et chez de nombreux assureurs ?

    "Ma position est donc différente de la vôtre (que je respecte).
    Et dans beaucoup de domaines, qu'ils soient financiers, professionnels, liés à la consommation ou autres, le fait de ne pas m'être laissé faire, ou simplement, d'avoir mentionné vigoureusement un désaccord, m'a souvent permis d'obtenir entièrement ou partiellement satisfaction."

    Je peux tout à fait manifester un désaccord sérieux dans une situation déterminée, mais je procède différemment …

    Primo, je prends le temps de la réflexion, et je tente de prévoir la réaction de mon interlocuteur, de telle sorte de ne pas me trouver sous un effet de surprise d'une proposition inattendue (cela ne fonctionne pas de façon systématique, mais cela aide).

    Je résume ensuite plusieurs hypothèses, avec le mode de réaction qui semble être le plus approprié …

    Si mon interlocuteur ne souhaite rien entendre, je lui indique ce que je prévois de faire, et là, soit il reste sourd, soit il réagit …

    S'il reste sourd, je mets en œuvre, jusqu'à temps qu'il recouvre un minimum d'audition, mais il va falloir qu'il fasse vite ; certains ne rebranchent jamais leur sonotone …

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201217:42

    Pour paal et son exemple chorégraphique: Oui, vous voyez que vous allez obtenir satisfaction grâce a une forme de manifestation et sur un sujet où vous avez rencontré des supports !
    Mais votre professeur est plus autonome qu’un simple conseiller à la Caisse d’épargne. Une simple discussion orale aura probablement suffi, voire l’aura marqué car il aura pu ressentir directement, quasiment physiquement l’état d’esprit de son client mécontent. C’est plus difficile, en tous cas, pour moi de faire de même avec un cadre dirigeant de banque. D’où le recours à des courriers….

    Pour nicky130 : Oui l’Espagne inquiète. Mais la France devrait le faire aussi très vite...
    En France la dette publique est plus importante qu’en Espagne.
    En revanche si on additionne dette publique et dette privée, c’est le contraire.
    En plus l’Espagne a tout misé dans les dernières années sur l’immobilier, ce qui n’est pas terrible…
    Mais fondamentalement, les 2 pays ont un problème majeur : leur désindustrialisation.

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201217:42

    "mais l'Espagne sème l'inquiétude sur les marchés, ça ressemble à un nouveau cas grec..."

    S'il n'y avait que l'Espagne ...

    Vous devriez réécouter l'émission C dans l'Air d'hier, intitulée le Domino espagnol ; en fait, c'est la situation de toute l'Europe du sud quyi se trouve en question (France comprise, car sa situation est très proche de celle de l'Italie ...)

    Par contre, il exite une assez forte différence avec la situation grecque, Etat qui avait particulièrement triché sur le résultat de ses statistiques économiques et budgétaires ; point commun avec l'Espagne, c'est l'absence d'efficacité dans le recouvrement de la TVA ...

    "On peut à nouveau se poser des questions sur la sécurité des fonds euros."

    C'est valable pour tous les Etats de l'Europe du sud, et il s'agira de louvoyer entre une certaine rigueur budgétaire, mais à condition que le remède ne soit pas plus néfaste que le mal ...

    Or, l'une des solutions, c'est une relance de la croissance intérieure, mais un plan de rigueur n'est pas de nature à la favoriser ...

    Une autre solution, c'est de recouvrer une compétititivé qui favorise les exportations, mais pour exporter, il faut aussi que les produits soient très compétitifs par rapport aux produits distribués sur les marchés étrangers ...

    Et là, nous sommes en concurrence frontale avec les pays émergents ...

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201217:52

    « Pensez-vous que cela serait arrivé s'il n'y avait pas eu décollecte significative et chez de nombreux assureurs ? »
    D’accord, mais pensez vous que les compagnies auraient effectué des correctifs si personne ne s’était rendu compte de rien ou si même en se rendant compte qu’il y avait une anomalie, si tout le monde s’était résigné à dire Amen ?
    C’est justement l’exemple de synergie et de conjugaison de circonstances que je mentionnais précédemment : la réclamation dans un certain contexte a une chance de porter ses fruits. Pas de réclamation du tout a, au contraire énormément de chances (si ce n’est 100%) d’aboutir au statu quo…

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201217:56

    "Mais votre professeur est plus autonome qu'un simple conseiller à la Caisse d'épargne."

    Pas tout à fait, car il n'est pas proprio de la salle dans laquelle il officie, et il doit aussi rendre des comptes au gérant de l'espace (c'est en fait une salle de fit-ness au départ …)

    Mais je suis également intervenu verbalement auprès de ce gérant qui, lors du stage, aura été présent et aura constaté le nombre des participants, et aura réalisé que sans les 7 ou 8 cavaliers en soutien (en faisant tourner les cavalières … 3 d'entre elles restant sans cavalier !), le stage tombait à plat …

    "Une simple discussion orale aura probablement suffi, voire l'aura marqué car il aura pu ressentir directement, quasiment physiquement l'état d'esprit de son client mécontent."

    Si cela l'avait marqué à l'époque, il ne l'aura pas manifesté ; mais il est exact que le week-end dernier, il se sera confondu en remerciements pour les cavaliers qui auront accepté de venir …

    "C'est plus difficile, en tous cas, pour moi de faire de même avec un cadre dirigeant de banque. D'où le recours à des courriers".

    Vous pouvez bien entendu adresser un courrier (si possible à la fois courtois et objectif, ce qui n'exclut pas la fermeté), mais si j'étais en situation de réclamation, je ne le ferais que s'il y avait au moins un espoir de progression émis par mon interlocuteur de base ...

    En clair si ce dernier me disait que ma demande n'est pas de son ressort mais qu'en adressant une lettre, cela l'aiderait à présenter mon cas à sa hiérarchie …

    Mais lorsque le conseiller reste fermé, c'est le signe qu'il a des consignes, et qu'en conséquence, un courrier ne devrait rien y changer …

    Et là, je ne souhaite jouer Don Quichotte !

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201218:00

    Là, pour le coup, tout à fait d’accord avec paal !

    Il faut se rendre à l’évidence : le déclin de l’Europe dans le monde n’est plus une hypothèse. C’est une réalité.
    Et même l’Europe du Nord, autour de l’Allemagne, qui semble bien se porter, risque d’être emportée vers le fond avec le reste.
    L’Allemagne n’a pas que des paramètres fondamentaux positifs. Leur bonne santé apparente s’est faite au prix de pas mal de sacrifices et l’avenir est loin d’être rose pour eux aussi.
    Pas « rose », c’est le cas de le dire, d’ailleurs, car leur dénatalité est l’un des problèmes.
    Alors, bien sûr, il y a l’immigration qui peut compenser en partie mais l’autre coût a payer pour cette solution est alors d’ordre culturel, entre autres…

    Signaler un abus

  • lsasport
    04 avril 201218:01

    que vous fassiez un retrait partiel de 90% de la somme puis une cloture (pour obtenir plus rapidement les fonds), ou un rachat total immédiat, dans les 2 cas la plus value latente est largement inférieure à l'abattement.

    1) vous ne précisez pas si vous êtes célibataire ou en couple, donc on ne sait pas si l'abattement est de 4600 ou de 9200 euros.

    2) versements de 13800 et capital de 15005 euros.
    ce sont les versements "nets de frais" qui valent 13800 euros, ou vos versements "bruts" ?
    Si vous avez décaissé 13800 de votre compte en banque et que 2.45% de frais sur versements ont été prélevés, alors la somme "investie" est de 13800 - 338.10 (13800*2.45%), soit 13461.9, et dans ce cas la PV latente est de 15005 - 13462 soit environ 1543 euros.

    Si vous avez 13800 de versements "nets", alors votre PV latente est bien de 1205 euros.. mais vous avez en fait décaissé 14146 euros sur lesquels on vous a pris 346 euros de frais ce qui donne les 13800.
    En termes de "trésorerie", votre plus-value n'est plus que de 15005 - 14146 soit 859 euros.. soit effectivement très faible sur 10 ans !

    3) bref vous êtes à 1205 ou 1543 euros de PV.. au 31/12/11, après déduction des PS "fils de l'eau" versés au 31/12/11, ou en valeur "actuelle", avec le TMG qui a revalorisé votre contrat quotidiennement depuis le 01/01 ?

    4) célibataire : abattement 4600, couple : abattement 9200.
    Dans les 2 cas si vous ne faites aucun autre retrait AV sur aucun autre contrat, ou si vous en faites mais restez sous ces valeurs, IL NE FAUT PAS CHOISIR LE PFL !

    5) PS : l'assureur vous prélèvera les PS au taux de 13.5% si retrait avant le 01/07 sur la partie de PV qui n'a pas encore subi de PS (cf le fil de l'eau 31/12/11)

    A vous de voir sur votre contrat quelle est la PV réalisée au titre de 2011 qui a déjà subi les PS, cela réduira l'assiette de PS d'autant.
    A titre d'exemple (à vous d'obtenir les vrais chiffres), si la portion de PV réalisée en 2011 est d'environ 20% des PV globales (j'imagine qu'il y a eu des versements étalés), vous avez donc 241 euros (si 1205) ou 308 euros (si 1543) de PV qui ont déjà subi les PS.
    Il vous reste donc 1205 - 241 soit 964 ou 1543-308 soit 1235 euros de PV à soumettre aux PS à 13.5%, soit 130 ou 166 euros de PS.

    6) impôt : Si vous choisissez le PFL, l'assureur vous prélèvera en plus 7.5% de cette PV soit 90.38 euros si PV de 1205 ou 115.73 euros si PV de 1543.

    Vous ne récupérerez cette somme qu'en 2013.. pas de raison d'en faire l'avance au fisc !

    Nuance3D étant un multisupport, si vous choisissez l'IR, alors vous ne paierez rien sur cette PV puisqu'inférieure à l'abattement, et vous déduirez en plus de votre revenu imposable la CSG déductible, soit 5.8% de l'assiette de PS

    Certes ça ne fait que 5.8% x 964 soit 55 euros de réduction ou 5.8% * 1235 soit 72 euros de réduction sur votre revenu imposable..
    Selon votre tranche marginale, vous aurez 5.5, 14, 30 ou 41% de réduction sur cette somme, soit dans le meilleur des cas (41% * 72) 29 euros de réduction d’impôt.

    On chipote, mais entre verser une avance de 90 ou 115 euros pendant 1 an, ou récupérer au final potentiellement 29 euros, je ne vois pas pourquoi il faudrait faire ce cadeau au fisc.

    De là à ce que votre "conseiller" CEP vous indique que le PFL est plus simple.. ;)

    Signaler un abus

  • lsasport
    04 avril 201218:08

    j'invite ceux qui ne l'ont pas fait à relire la fil "ya t'il des detenteurs de PEP ici"..
    plusieurs mois de bagarre avec la BPROP mais j'ai fini par obtenir satisfaction.
    Si je n'avais pas bronché, je me serais fait entubé...

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201218:13

    Bien sûr, pas de PFL, comme le dit Isasport. Vous êtes très en dessous de l’abattement (même de 4600 euros pour un célibataire).
    Sauf si, bien sûr, vous avez d’autres contrats sur lesquels vous faites aussi des retraits importants et qui vous feraient dépasser ce chiffre en 2012…

    Et pour les PS à 13,5% ou 15,5%, vous avez une chance que ce soit le premier taux qui vous soit appliqué si le rachat (partiel ou total) se fait avant le 1er juillet 2012.

    Concernant le rendement de ce contrat sur 10 ans, même s’il s’agit de versements frais inclus, 1543 euros sur 13800 euros de versement, cela fait un taux qui n’est même pas la moitié de celui du livret A !
    Cela n’est effectivement pas terrible et on peut en déduire qu’outre le rendement faible du compartiment euros, les UC sont en moins-value. Cela ne serait d’ailleurs pas extraordinaire si vous n’avez pas pu arbitrer au bon moment et que vous avez dû digérer la chute de 2007…

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201218:33

    "On chipote, mais entre verser une avance de 90 ou 115 euros pendant 1 an, ou récupérer au final potentiellement 29 euros, je ne vois pas pourquoi il faudrait faire ce cadeau au fisc.
    De là à ce que votre "conseiller" CEP vous indique que le PFL est plus simple.."

    Serait-ce donc une croisade contre le PFL ?

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201218:35

    "j'invite ceux qui ne l'ont pas fait à relire la file "ya t'il des detenteurs de PEP ici".."

    Car je n'y avais remarqué de substantiel ...

    Signaler un abus

  • lsasport
    04 avril 201219:04

    à partir du moment où on sait compter.. y compris pour une PV supérieure à 9200 si ensuite on tient compte de la CSG déductible..

    Et puis c'est une façon de rappeler à nos candidats ou soutiens de ceux ci, qu'ils s'appellent hollande ou pecresse, que manifestement ils ne connaissent pas la fiscalité puisque, selon ce qu'ils disent, on a l'impression que le PFL est obligatoire.. ce qui n'est pas du tout le cas.
    Je n'apprécie pas forcément hollande plus que ça, mais je trouve que c'est un comble pour pecresse... qui est ministre du budget !

    Signaler un abus

  • lsasport
    04 avril 201219:06


    http://www.boursorama.com/forum-assurance-vie-bah-un-pep-c-est-presque-une-av-41 5957370-1?id_message=415966137

    attention aux espaces dans le lien ;)

    Signaler un abus

  • paal
    04 avril 201219:19

    "Et puis c'est une façon de rappeler à nos candidats ou soutiens de ceux ci, qu'ils s'appellent hollande ou pecresse, que manifestement ils ne connaissent pas la fiscalité"

    Mais ils ne sont pas là pour la connaître (car autrement ils seraient passés par l'école des impôts), mais en charge de leur application ...

    "puisque, selon ce qu'ils disent, on a l'impression que le PFL est obligatoire.. ce qui n'est pas du tout le cas."

    C'est uns solution plus simple, mais nullement obligatoire ; par contre, c'est à vos interlocuteurs bancaires de le savoir ...

    "Je n'apprécie pas forcément hollande plus que ça, mais je trouve que c'est un comble pour pecresse... qui est ministre du budget !"

    Mais depuis quand prend-on conseil auprès d'un ministre, fut-il féminmum ?

    Sa problèmatique, c'est juste de constater des caisses vides, et de trouver un moyen de les remplir, avec le maximum d'efficacité et de rapidité ...

    Les PS sur les fonds euros des multi-supports, c'est bien cela non ?

    Signaler un abus

  • chimien
    04 avril 201220:18

    « Les PS sur les fonds euros des multi-supports, c'est bien cela non ? »

    Oui, on peut le dire.
    C’est même encore plus catastrophique puisqu’il s’agit de faire rentrer de l’argent tout de suite en catastrophe en réduisant ce qui aurait pu être perçu ultérieurement.
    Sans parler de la génération d’une agitation stérile pour mettre cette mesure en place techniquement et du message contreproductif qui est passé dans l’esprit des épargnants qui doutent encore plus du sérieux, à la fois des politiques et du monde de la finance devant de telles aberrations.
    C’est comme ci on écopait le Titanic avec une petite cuillère en ne s’occupant pas de mettre les chaloupes à la mer…

    Signaler un abus

Retour au sujet

34 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer