Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Impôts

Vrai TVA Sociale

b.pierr3
03 janv. 201213:54

Ce qu'il faut faire, C'est calculer une TVA Sociale égale aux charges payées par les salariés et les entreprises à la caisse de sécurité sociale et compenser par une hausse des salaires égale. Ainsi, on ne risquera pas d'être floué par les entreprises qui ne voudront pas jouer le jeux. De plus, en jouant légèrement sur le taux de la TVA Sociale, on pourra renflouer la Sécu.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

12 réponses

  • mathe126
    03 janvier 201214:22

    Signaler un abus

  • b.pierr3
    03 janvier 201214:24

    J'aimerai savoir pourquoi !

    Signaler un abus

  • mathe126
    03 janvier 201214:29

    si cela bénéficie uniquement aux salariés,ça n est qu un transfert de pouvoir d achat vers les actifs au détriment des inactifs (chômeurs, retraités...) et ça n aura aucun effet sur l emploi car le cout du travail restera le même.
    décidément aucun politique ne veut s attaquer au vrai problème qui est celui de la dépense publique.

    Signaler un abus

  • b.pierr3
    03 janvier 201214:37

    Mauvaise analyse; de cette façon, les chinois contribueront comme les entreprises française et les travailleurs au noir aussi .

    Signaler un abus

  • mathe126
    03 janvier 201214:51

    une TVA sociale n a d intérêt que si elle diminue le cout du travail pour les entreprises leur permettant de gagner en compétitivité a l export et par la même de développer l emploi dans notre pays, dans le cas contraire ce n est que du tripatouillage politique a l approche des élections.

    Signaler un abus

  • b.pierr3
    03 janvier 201215:34

    Mauvaise analyse, la TVA Sociale ne fera rien pour nos exportations car le différentiel des coûts de Main d'oeuvre est de toutes façon trop important. Par contre faire payer la sécurité sociale par les chinois et les travailleurs au noir me parait une mesure juste.

    Signaler un abus

  • mathe126
    03 janvier 201215:50

    c est le consommateur final qui paie la tva, tout le monde n a pas un chinois sous la main pour payer ses factures.

    Signaler un abus

  • b.pierr3
    03 janvier 201216:57

    T'as rien compris, on ne baisse pas les salaires ! Au lieu de payer des charges à la sécu, les employeurs augmentent leurs salariés qui peuvent ainsi payer la hausse de TVA

    Signaler un abus

  • mathe126
    03 janvier 201217:00

    LA VÉRITÉ sur la TVA Sociale :
    Auj. à 14:13

    L'opération constitue un transfert massif de revenus. Trois points de TVA, à l'allemande, ça fait 25 milliards d'euros...

    Prenons le premier volet, l'abaissement des cotisations. Cet abaissement profite aux entreprises. Pour qu'il soit politiquement acceptable, une partie devra revenir aux salariés. Dans ses simulations, le Medef envisage implicitement une clef de partage, deux tiers pour l'entreprise, un tiers pour le salarié. Les patrons plus en pointe parlent plutôt de moitié-moitié. Entreprises et salariés auront donc plus d'argent.

    Examinons ensuite le second volet. La hausse de TVA, elle, touchera tout le monde. Les experts de l'Insee ont examiné ses hausses précédentes. Il en ressort que les entreprises finissent toujours par répercuter intégralement le mouvement sur les consommateurs. L'effet net de la TVA sociale est donc simple : les entreprises y gagnent, les salariés du privé peuvent espérer s'y retrouver mais les retraités, les fonctionnaires et les chômeurs y perdent.

    Or il y a dans le corps électoral 15 millions de retraités bénéficiant du régime général, 5 millions de fonctionnaires et 2 millions de chômeurs indemnisés, soit la moitié des électeurs (et plus encore des votants car seniors et fonctionnaires vont davantage aux urnes que les autres Français). On attend avec intérêt et curiosité ce que pourra annoncer le gouvernement à l'issue du sommet de l'emploi du 18 janvier, moins de cent jours avant le premier tour de l'élection présidentielle...

    Signaler un abus

  • b.pierr3
    03 janvier 201217:16

    T'as toujours pas compris, toute la baisse des charges pour les entreprises doit servir à augmenter les salariés

    Signaler un abus

  • mathe126
    03 janvier 201218:23

    si,si, j ai bien compris que tu voulais que la baisse des charges profite en totalité aux salariés,tu risques d être déçu assez rapidement.je respecte ton point de vue même si je ne le partage pas.

    Signaler un abus

  • b.pierr3
    03 janvier 201219:42

    C'est vrai que je serai certainement déçu, mais on peut essayer de se faire entendre, surtout en période préélectorale !

    Signaler un abus

Retour au sujet Impôts

12 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.