1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Xavier Bertrand propose d'inscrire le niveau de vie des retraités dans la Constitution
Boursorama avec AFP Services26/06/2019 à 10:40

Le président de la région Hauts-de-France veut éviter "une baisse généralisée des pensions" des retraités à cause de la réforme voulue par Emmanuel Macron.

Xavier Bertrand, le 21 juin 2019, à Valenciennes. ( AFP / FRANCOIS LO PRESTI )

La réforme des retraites voulues par Emmanuel Macron doit remplacer la multitude de régimes existants par un système de retraite "universel" par points, où "un euro cotisé donnera les mêmes droits à tous".

"C'est une réforme que je suis prêt à accompagner, mais pas à n'importe quel prix", a déclaré Xavier Bertrand mardi 25 juin lors d'un colloque organisé par l'association Pro'Action Retraite, qui regroupe les caisses de retraite de six professions libérales.

"Je suis pour qu'il y ait une garantie constitutionnelle", afin "qu'on puisse sanctuariser, sacraliser dans la Constitution le niveau de vie des retraités", a- ajouté le président des Hauts-de-France.

L'ancien ministre de la Santé et du Travail, bien que "favorable au système par points", a toutefois prévenu que cela rendrait "terriblement facile d'ajuster les choses le plus discrètement possible en fonction de la valeur du point", avec "un risque d'une baisse généralisée des pensions de 10 à 20%". Raison pour laquelle "ce système par points doit être piloté de façon indépendante et en dehors du pouvoir politique", selon lui.

Bertrand pour repousser l'âge de départ à la retraite

M. Bertrand a aussi affirmé qu'une "réforme courageuse" devra augmenter l'âge de départ effectif. "En matière de retraites, l'équation est très simple : soit vous touchez moins, soit vous travaillez un peu plus longtemps", a-t-il expliqué.

"Il y a deux façons de le faire : soit l'allongement de la durée de cotisation, soit le relèvement de l'âge légal", a-t-il poursuivi, exprimant sa préférence pour la première option, qui "dégage très clairement des marges de manoeuvre beaucoup plus importantes".

Pas convaincu par la piste d'un "âge d'équilibre" avancée par le gouvernement, qui pourrait se traduire par une décote-surcote au-delà de l'âge légal maintenu à 62 ans, M. Bertrand a ironisé en citant la maire PS de Lille, Martine Aubry: "Comme dirait quelqu'un de ma région : 'quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup'".

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gouraudp
    26 juin12:49

    mxnagg .............................Perso j'ai 64 ans et je vais pas en croisière et j'en connais pas beaucoup qui y vont ne regarde pas que autour de toi....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer