Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Verdure, mixité sociale... Ce qui va changer dans l'urbanisme parisien

Le Figaro04/07/2016 à 11:41

FOCUS - La ville de Paris a annoncé son nouveau plan local d’urbanisme (PLU). Il comprend notamment le développement des «plateformes de logistique urbaine.»

La Ville de Paris adopte ce lundi une modification de son plan local d’urbanisme (PLU) qui porte pour les années à venir la «vision de la ville» dirigée par Anne Hidalgo, en matière de plan urbain, place de la nature ou espaces dédiés au logement. Cette modification de PLU, qui fixe les règles en matière de construction, n’est pas une «révision», donc ne touche pas aux questions de hauteur - comme les tours - ou de densité, sujets toujours polémiques.

Il se décline en une multitude de règlements très techniques dont les éléments les plus notables sont les suivants:

• Paris, ville verte de référence. Installer toujours davantage de verdure et de nature en ville n’est pas une ambition qui date d’hier. Elle va encore s’amplifier. L’équipe d’Anne Hidalgo est de faire de Paris, ville dense et minérale, une ville plus verte. Le PLU assure une augmentation de 10% de la végétalisation, en pleine terre, en terrasse ou en facade. Il porte notamment obligation de végétaliser pour les constructions neuves les toits-terrasses de plus de 200m2. Il permet un retrait des nouvelles constructions par rapport à l’alignement de la rue afin de prendre en compte la végétalisation des murs. Il crée un nouveau grand parc de 7 hectares, dans le projet urbain de la Chapelle Charbon (XVIIIe arrondissement). Les Réservoirs de Grenelle (XVe) et le Stade Championnet (XVIIIe), deux combats emblématiques de riverains pour conserver des espaces verts au lieu de projets de construction, sont classés en «zone urbaine verte».

Pour vous donner un aperçu de ce que pourrait devenir Paris dans les années à venir, n’hésitez pas à vous rendre sur notre espace consacré aux projets de «Réinventer Paris». Le projet «Mille arbres» (notre illustration), porté par les architectes Manal Rachdi et Sou Fujimoto en est l’un des étendards!

• Fin de l’équation construction neuve = parking. Jusqu’à présent, les promoteurs avaient pour obligation d’accompagner toute construction neuve d’un parking. Ce n’est désormais plus le cas. Pourquoi? Tout simplement parce que la place de la voiture diminue. Petite précision: cette nouvelle réglementation va notamment faire baisser le coût des transformations de bureaux en logements, qui devrait baisser de 20% à 30%!

• Ouvertures de «plateformes de logistique urbaine.» Pour favoriser la «livraison du dernier kilomètre» dans le commerce, toujours coûteux et polluant, une soixantaine d’espaces vont être «sanctuarisés» - anciens sites de tri postal, terrains SNCF - pour accueillir des plateformes de logistique urbaine. C’est la première fois que le PLU crée des zones dédiées à la logistique urbaine. Par ailleurs, le «linéaire» réservé au commerce protégé augmente de 14%.

• Les changements du logement. Ce nouveau PLU implique également quelques changements liés au logement. La ville rééquilibre à l’ouest. 90% des nouvelles constructions (surélévations) doivent être consacrés au logement, 10% aux bureaux. Avec l’objectif de la mixité sociale, 30% des parcelles dédiées au logement devront porter sur le logement intermédiaire dans les arrondissements qui ne sont pas «déficitaires» en logement social.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.