Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vaux-le-Vicomte fait appel au grand public pour restaurer un de ses joyaux

Le Figaro02/11/2015 à 18:21

Les frères Vogüé, propriétaires du château, espèrent réunir 80.000 euros pour rénover le cabinet des jeux, pièce richement décorée où le surintendant Fouquet recevait ses hôtes.

Pour entretenir le patrimoine et les châteaux de France, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Et les propriétaires font régulièrement appel au mécénat. Ainsi, pour restaurer le cabinet des jeux, la pièce préférée des visiteurs, les frères Vogüé ont lancé à l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Nicolas Fouquet, une opération de mécénat auprès du grand public. La restauration a débuté cet été.

Les particuliers peuvent donner 1000 euros (sous forme de chèque à l’ordre de la Demeure Historique-Château de Vaux-le-Vicomte) afin de participer à cette restauration qui nécessite à elle seule 80.000 euros. Après réduction d’impôt de 66% sur la somme donnée, ils débourseront en réalité 340 euros au final*. Ils pourront ainsi réduire le montant de l’impôt sur le revenu qu’ils paieront en 2016 sur leurs revenus de 2015.

Le cabinet des jeux, qui a été créé entre 1658 et 1660 par l’atelier de Charles Le Brun et ses artistes italiens, est une pièce très lumineuse du château donnant sur les jardins dessinés par Le Nôtre où le surintendant recevait ses hôtes. Leurs divertissements? Le jeu du piquet, le royal jeu du hoc, ou encore le reversis, le tarot, le trictrac, la chouette, le renard et les poules... Ils jouaient entourés de décors de boiserie peints et dorés à l’or fin mettant en scène un bestiaire très riche. Les animaux avaient à l’époque une symbolique précise. Une grenouille évoquait un mauvais poète, comparer un homme à un escargot signifiait qu’il était mal bâti et le traiter de papillon n’était guère plus flatteur... on disait alors «sot comme un papillon». Au fil du temps, ce bestiaire doré s’est altéré. Les panneaux décoratifs peints sur bois qui occupent la moitié de la surface murale de la pièce, soit 55 m² environ, ont été abîmés. Et les éléments dorés ont eux aussi besoin d’être restaurés.

* Pour en savoir plus, www.vaux-le-vicomte.com

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.