Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vacances de Noël : les Français favorisent le soleil et les mégalopoles

Le Figaro08/12/2017 à 05:00

EXCLUSIF - Si nombreux sont ceux qui vont rester chez eux pour passer Noël en famille, d'autres ont choisi de s'envoler à l'autre bout du monde, à Bangkok, New York ou encore La Réunion. Mais, parmi les Français qui prendront l'avion, quelques-uns devront subir le stress et les désagréments liés à l'annulation ou le retard de leur vol. Gare à certaines destinations...

Pour certains, Noël n'est pas synonyme de ski, de bûches glacées et de courses en luges. À l'approche des fêtes de fin d'année, Algofly, le comparateur de vols en ligne, s'est interrogé sur les destinations internationales les plus prisées par les Français. Il semblerait que le soleil et les grandes mégalopoles aient particulièrement la côte en cette fin d'année 2017.

» LIRE AUSSI - Cinq destinations ensoleillées où passer ses vacances de Noël

Ainsi, la destination préférée des Français pour ces vacances de Noël est... Bangkok. Les tarifs abordables de l'hébergement y sont certainement pour quelque chose dans cet engouement pour la Thaïlande. Selon KAYAK.fr, un autre moteur de recherche dédié au voyage, il faut compter 67 euros par nuit en moyenne pour une chambre double dans un hôtel 3/4 étoiles. Pour un aller-retour Paris/Bangkok du samedi 23 au samedi 30 décembre les vols vont de 665 euros par personne à plus de 1000 euros (prix trouvés sur Algofly). En deuxième position arrive New York avec les vitrines de ses grands magasins et Central Park sous la neige. Une destination plus onéreuse, pour la même période, toujours depuis Paris. Les vols commencent à 717 euros aller-retour. Il faudra également compter en moyenne 277 euros par nuit pour deux personnes, selon KAYAK.fr. Suivent quatre destinations ensoleillées: Fort de France en Martinique, Pointe à Pitre en Guadeloupe, La Réunion, Cancún (Mexique) et l'Ile Maurice. Arrivent ensuite deux grandes villes nord américaines, à savoir Montréal et Miami. La dixième position revient au Brésil, où il est possible de voir le père Noël traverser le ciel dans un hélicoptère avant d'atterrir au milieu du stade mythique du Maracaña. Le Sri Lanka, La Havane à Cuba, Bali (Indonésie) et le Cambodge suivent. Deux autres grandes villes, Los Angeles et Tokyo, se hissent respectivement à la quinzième et dix-huitième place du classement d'Algofly.

Montréal et New York, des destinations à risque en terme d'annulation de vols ou de retards

Il faut toutefois se préparer à certaines éventualités peu réjouissantes. La plateforme en ligne RefundMyTicket, qui aide les passagers victimes de retard, d'annulation ou de surréservation de leur vol à faire valoir leur droit à indemnisation, a étudié le taux de compensation (taux d'annulation plus taux de retard de plus de 3 heures) des destinations listées plus haut. Il en ressort que Montréal (huitième du classement Algofly) enregistre le taux de compensation le plus élevé (4,78%), notamment parce qu'en moyenne sur les trois dernières années, 3,55% des vols à destination de l'aéroport international Montréal-Pierre Elliott Trudeau ont été annulés pendant la période des fêtes de fin d'année. New York ne s'en tire pas beaucoup mieux, le taux de compensation moyen de l'aéroport LaGuardia s'élève à 4,65% (taux d'annulation 3,05% et taux de retard de plus de 3h 1,60%) et celui de l'Aéroport international John F. Kennedy à 3,06% (taux d'annulation 1,14% et taux de retard de plus de 3h 1,91%). Ils enregistrent également parmi les pires taux de retard de plus d'une heure, avec près d'un vol sur 10 (9,25%), juste derrière l'Aéroport international de Los Angeles aux USA (9,98%) et l'Aéroport international de Lisbonne Portela au Portugal (9,50%).

» LIRE AUSSI - American Airlines: 15.000 vols sans pilote pour les vacances de Noël

Romain Drone, cofondateur de RefundMyTicket, qui se félicite que «70% des cas traités par la plateforme vont jusqu'à l'assignation au tribunal», conseille à ses clients victimes d'un retard important ou d'une annulation de vol de «demander à la compagnie un certificat de retard ou d'annulation et de vérifier les raisons du retard ou de l'annulation», ces éléments seront importants lors de la création d'un éventuel dossier d'indemnisation. Autre astuce: conserver les billets des vols sur lesquels le rebooking a été effectué, ils permettront de confirmer l'heure d'arrivée à destination et donc de prouver un retard. Autant de choses à prendre en considération pour que les vacances ne tournent pas au cauchemar suite à un malheureux imprévu.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.