Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une usine inédite de recyclage des matelas et meubles usagés inaugurée en Ardèche

RelaxNews02/07/2012 à 20:33

Une usine inédite de recyclage des matelas et meubles usagés inaugurée en Ardèche

(AFP) - Cauval Industries, premier fabricant de meubles français, a inauguré lundi à Flaviac en Ardèche une usine de recyclage des matelas et meubles usagés, activité inédite qui vise à produire de nouveaux matériaux et à relancer l'industrie du matelas et du canapé en France.

A l'automne, des matelas de la marque Dunlopillo intégrant ces nouveaux matériaux éco-conçus doivent être mis en vente, à des prix similaires à ceux des matelas traditionnels, a indiqué Cauval, qui travaille aussi avec des groupes hôteliers.

L'industriel pense trouver des débouchés dans le meuble mais aussi l'automobile, la construction ou encore l'agriculture.

En 2009, le site Cauval de Flaviac, qui employait 94 personnes dans la fabrication de matelas Simmons, était voué à la fermeture en raison de la crise. "Les salariés voulaient poursuivre et les élus locaux se sont mobilisés. Je leur ai proposé une activité nouvelle liée à nos métiers", a dit à l'AFP Gilles Silberman, vice-PDG de Cauval Industries. Soixante salariés ont été conservés.

Trois ans de recherche ont été nécessaires et de nombreux brevets été déposés pour la "première unité au monde" de ce type, d'après le groupe.

"Les prix de nos matières premières - pétrole, acier, bois, coton - augmentent et il y a une volonté de les transformer dans leurs pays d'origine", explique M. Silberman qui, soucieux de développement durable, a eu l'idée de recycler anciens canapés et matelas.

Au total, 8 millions d'euros ont été investis. Cauval entend ouvrir deux autres unités similaires à Mantes-la-Jolie (Yvelines) et Bar-sur-Aube (Aube) fin 2013-début 2014.

L'usine de Flaviac, baptisée Ecoval, a une capacité de traitement de 150.000 matelas par an, qui doit croître avec l'obligation imposée par le Grenelle II de l'environnement aux distributeurs de collecter et recycler les meubles mis sur le marché.

"La qualité est la même" que pour des produits non recyclés, assure le vice-PDG, qui a travaillé avec l'Institut Pasteur sur les questions sanitaires et chimiques.

Cette nouvelle activité est selon lui "l'enjeu majeur du groupe", qui a été sous procédure de sauvegarde en 2008-2009 en raison de difficultés de trésorerie.

Cauval Industries emploie 4.400 personnes dont 2.400 en France.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.