Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une pharmacie discount géante en Ile-de-France

Le Figaro08/03/2012 à 13:46
Une pharmacie de Seine-et-Marne aux prix défiant toute concurrence s'agrandit et aura bientôt une taille d'un supermarché. L'Ordre des pharmaciens met en garde contre surconsommation et automédication.

La pharmacie de la Gare à Roissy-en-Brie
La pharmacie de la Gare à Roissy-en-Brie

Sortie de la gare de Roissy-en-Brie, en Seine-et-Marne. Des néons verts attirent le regard vers cette pharmacie dont l'agencement fait déjà penser à une supérette. Des paniers pour mettre ses produits, des allées organisées, des rayons en self-service, des affiches promotionnelles fluos, une file d'attente aux caisses, etc. Sur les étalages, des crèmes, des compléments alimentaires, des soins pour bébé, des produits homéopathiques, des produits vétérinaires, des cosmétiques, mais aussi des médicaments qui ne nécessitent pas de prescription par un médecin, comme des boîtes de pastilles contre les maux de gorge ou du paracétamol. Et derrière les comptoirs, des médicaments prescrits sur ordonnance.

L'établissement, qui déploie acutellement des centaines de produits sur 300 m² à des prix défiant toute concurrence, est en passe de devenir un géant: selon Le Parisien, des travaux de rénovation sont en cours dans ce magasin ouvert 24 heures sur 24, tous les jours même fériés, qui attire une clientèle sur plusieurs kilomètres à la ronde. La pharmacie discount fera plus de 1000 m², soit environ quatre terrains de tennis, et deviendra ainsi la plus grande de France.

L'Ordre des pharmaciens met en garde

Une telle «usine» à médicaments, comme la décrivent les clients de cette pharmacie dans les colonnes du journal parisien, suscite l'inquiétude. Jean-Charles Tellier, le président des titulaires d'officines à l'Ordre des pharmaciens, craint que les prix discounts -jusqu'à 40% moins cher selon Le Parisien- proposés par la Pharmacie de la Gare n'incite à la surconsommation de médicaments par des clients qui se servent directement dans les rayons. «Plusieurs études montrent que l'automédication peut être néfaste pour la santé, relève-t-il. Le risque avec ce genre de prix cassés, c'est que les gens soient tentés d'acheter plus d'antalgiques par exemple, et de les stocker chez eux, puis de piocher trop régulièrement dans leur armoire, sans l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Or, il faut savoir qu'une surconsommation de paracétamol est dangeureuse, et c'est tout le rôle du pharmacien que de rappeler la posologie et les contre-indications». Même pour les produits parapharmaceutiques, les conseils de professionnels sont indispensables. En France, la législation reste très ferme et n'évoluera pas de sitôt vers une autorisation des ventes sur Internet ou dans les grandes surfaces, comme c'est le cas dans les pays anglo-saxons.

Jean-Charles Tellier se veut donc prudent, mais rappelle que les évolutions de cette pharmacie s'opèrent en toute légalité. «L'extension de cette pharmacie ne doit pas se faire au détriment du service obligatoire des pharmaciens sur place», à savoir le suivi et le conseil systématiques des patients. Le responsable craint en outre que ce modèle économique se développe au point de signer la mort à petit feu des pharmacies de proximité, un peu comme cela a été le cas avec les stations-essence et les épiceries de quartiers.

Le marché des médicaments en 2012

Selon la dernière estimtion du Leem (l'organisation professionnelle qui défère les entreprises du médicament), les ventes de médicaments en France devraient connaître une baisse comprise entre 1 et 2% en 2012, après plusieurs années de stagnation. Selon le président, Christian Lajoux, cette année sera sous les signe de la «morosité» et de la «prudence», rappelant que l'affaire du Mediator (Laboratoires Servier) a refroidi les consommateurs.

LIRE AUSSI:

» Attention, médicaments à ne pas prendre à la légère

» Ces malades qui se passent de médecins, faute de moyens

» Le marché de l'automédication croît

» Les industriels veulent développer l'automédication

» Mise en garde sur les médicaments génériques

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.