Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une étrange église en forme de poule, abandonnée dans la jungle

Le Figaro07/08/2015 à 17:25

VIDÉO - Cet incroyable bâtiment a été construit en 1990 par un Indonésien. Une vision divine lui a réclamé la construction d’un temple en forme de colombe. Laissé à l’abandon, le lieu attire désormais les touristes.

Les Indonésiens habitant à proximité l’ont baptisée «l’église poulet», mais son concepteur a voulu en faire un lieu de prière en forme de colombe. C’est en 1990 que Daniel Alamsjah, 67 ans aujourd’hui a réalisé cet incroyable monument. Il explique, dans un article publié par le Daily Mail, avoir agi ainsi après une vision divine lui enjoignant de créer un «lieu de prière» au sommet d’une colline.

C’est ainsi qu’après avoir acheté 3000 m² de terrain (pour l’équivalent de 150 euros), l’homme s’est attelé à la tâche avec l’aide des villageois voisins. L’endroit, en plein de la jungle indonésienne, correspondant exactement au lieu qu’il avait vu en rêve. Pourtant en 2000, le site encore inachevé a été laissé à l’abandon par manque de moyens financiers.

Bouddhistes et musulmans

Depuis, les lieux envahis peu à peu par la végétation attirent de plus en plus de curieux, de pèlerins et de touristes ayant découvert le site sur Internet où bon nombre de reportages lui sont consacrés. «C’est sans doute à cause de ma foi chrétienne que les gens ont cru que je construisais une église, a souligné Daniel Alamsjah à la presse locale. Mais ce n’est pas une église. J’ai voulu construire un lieu de prière destiné à tous les croyants.» D’ailleurs aujourd’hui encore des bouddhistes, des musulmans comme des chrétiens se rendent encore sur place pour prier à leur manière.

Les lieux ont également servi de centre de réhabilitation pour enfants handicapés, déficients mentaux ou drogués. D’ailleurs, sous le temple se trouvent 12 chambres inachevées qui ont accueilli plusieurs pensionnaires. Désormais ce sont donc principalement des touristes qui continuent à visiter les lieux et le village tout proche de Dese Gombong commence à tirer les premiers revenus de ce passage inespéré dans cette région.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.