Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une cabane en bois à louer pour rentabiliser son jardin

Le Figaro10/12/2013 à 12:50
La société Greenkub, en partenariat avec Foncia, propose un nouveau type d'investissement locatif. Pour 39.000 euros, le «kub» en bois est livré, monté en 48 heures et meublé en studio de 18 mètres carrés.

Une solution «anticrise». Avec son offre Rent-A-Kub, lancée le 2 décembre dernier en partenariat avec le réseau immobilier Foncia, la société montpelliéraine Greenkub entend réinventer l'investissement locatif. «Les particuliers louent parfois une petite chambre à des étudiants pour arrondir leurs fins de mois, tandis que, de leur côté, les étudiants peinent à trouver un logement dans les grandes villes. Nous nous sommes donc inspirés du phénomène de l'économie du partage pour créer une solution à ces problèmes de fond», explique Alexandre Gioffredy, directeur général de Greenkub. Concrètement, l'entreprise propose aux propriétaires d'une maison individuelle d'installer dans leur cour ou leur jardin une cabane en bois de 18 mètres carrés, livrée, montée en 48 heures et meublée en studio avec kitchenette équipée, sanitaires, chauffage et électricité. Le tout pour 38.900 euros.

Si la location de longue durée à des étudiants va représenter le gros du marché, les particuliers peuvent aussi louer ce meublé sur des périodes courtes en saison touristique. «Cette offre est totalement intégrée puisqu'en plus de la fabrication et de l'installation, nous nous chargeons avec Foncia du financement de l'acquisition, la gestion locative et la garantie des loyers impayés», précise Alexandre Gioffredy. À noter que le particulier peut choisir de louer en direct son «kub» ou d'acheter celui-ci non meublé au prix de 30.000 euros pour en faire un bureau de jardin, par exemple. La démarche est simple puisque la taille du studio affranchit le propriétaire de l'obligation de permis de construire, selon le code de l'urbanisme. L'installation du «kub» reste soumise à une déclaration préalable dont Greenkub se charge.

Le loyer net couvre la mensualité

«Le projet Rent-A-Kub nous a séduits car il répond à un réel besoin en matière de logements de petite surface», se félicite de son côté Philippe Raffner, directeur du développement commercial de Foncia. D'après les calculs des professionnels, cette solution pourrait permettre aux propriétaires de «générer un revenu locatif de 400 à 600 euros par mois, selon la région concernée». À Montpellier, par exemple, la cabane pourrait être louée 450 euros, hors charges (environ 50 euros). Si l'installation est financée par un emprunt (dont les mensualités s'élèveraient alors à 320,95 euros par mois sur 180 mois, hors assurance facultative), le loyer net - c'est-à-dire une fois la gestion locative, la garantie des impayés et la provision pour des frais d'entretien défalqués - couvre largement la mensualité. «Dès la première année, l'investissement génèrerait un résultat net de 758 euros et au bout de 15 ans, en intégrant l'évolution des loyers à ce scénario, un gain de 18.209 euros», avance Alexandre Gioffredy.

S'ils mettent en avant la rentabilité locative du «kub» pour séduire les particuliers, Greenkub et Foncia restent prudents. La commercialisation de leur offre est pour l'heure limitée à neuf villes: Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice et Toulouse. «La région parisienne a un potentiel énorme, équivalent au potentiel global du reste de la France, donc nous y lancerons notre offre lorsque nous serons capables de suivre la demande en termes de production et d'installation des cabanes», précise le directeur général de Greenkub, évoquant une échéance possible en 2015. Les «kubs» sont fabriqués par Woodway, un industriel basé à Aurillac, spécialisé dans les constructions préfabriquées en bois. Il a la capacité d'en produire actuellement une vingtaine par mois. Greenkub, de son côté, ambitionne d'en vendre une centaine en 2014.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.