Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une arme anti-bouchon pour les vacances de ski

Le Figaro25/01/2014 à 12:00

Cinq stations de l'Isère s'engagent pour faciliter les séjours décalés à la montagne. Une offre large de courts séjours ou d'arrivées hors samedi permettent d'éviter les engorgements routiers des samedis de vacances scolaires.

Il y a sans doute des manières plus agréables pour démarrer ses vacances à la neige que de se retrouver englué dans 187 km de bouchons comme c'était le cas le 23 février de l'an dernier. C'est pour éviter ce genre de désagrément que des stations de l'Isère ont lancé l'an dernier l'opération «Skiez en décalé». Après avoir été testée sur trois sites, ce sont désormais cinq stations qui permettent d'opter très facilement pour de courts séjours ou des arrivées hors samedi: Chamrousse, les 2-Alpes, l'Alpe d'Huez ainsi que Villard de Lans et le Collet d'Allevard. Les offres sont accessibles pour tout type d'hébergement (chalet, maison, appartement, hôtel...) et aussi bien via Internet qu'en téléphonant aux centrales de réservation.

Concrètement, ces stations s'engagent à proposer au moins 2500 lits hors de la sacro-sainte semaine du samedi au samedi. En période scolaire, il s'agit de séjours de trois à quatre nuits du lundi au jeudi ou vendredi ainsi que des semaines complètes du dimanche au dimanche. Et hors vacances, la flexibilité est encore bien plus grande (courts séjours de deux à quatre nuits démarrant tous les jours, séjours à la carte...)

Succès pour les courts séjours

Pour l'instant, les grandes stations de Savoie et de Haute-Savoie ne semblent pas pressées de rejoindre le mouvement. Il faut dire que près de 80% des séjours se font encore du samedi au samedi. Il n'empêche: l'expérience de l'an passé semble concluante. Près de 1500 locations se sont faites par ce biais et les séjours décalés ont représenté 40% du total à l'Alpe d'Huez, par exemple. Isère tourisme relève que la formule a séduit l'an dernier une clientèle très majoritairement française (90%) dont plus du tiers est issu de la région Rhône-Alpes et 23% de la région parisienne. Par ailleurs, plus que les semaines entière décalées, ce sont les courts séjours qui sont plébiscités, représentant les deux tiers des ventes.

Du côté des propriétaires, l'opération semble satisfaisante. Elle complique l'organisation mais permet de toucher une nouvelle clientèle et pourrait à terme améliorer le taux d'occupation. D'ailleurs les promoteurs de cette formule ne se privent pas d'expliquer que la tendance des courts séjours à la montagne n'ira qu'en s'amplifiant, notamment pour les vacances de printemps. Mieux vaut donc, selon eux, figurer parmi les précurseurs.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.