Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un rubis birman vendu au prix record de 27 millions d'euros

Le Figaro12/05/2015 à 23:19

La taille extraordinaire de ce rubis de 25,59 carats monté sur une bague Cartier, ainsi que sa couleur «sang de pigeon», explique l'engouement des enchérisseurs mardi à Genève.

Un rubis birman de 25,59 carats a battu un record mondial aux enchères mardi soir à Genève, vendu pour 30,33 millions de dollars avec les frais par Sotheby's. C'est la maison de ventes Sotheby's qui a proposé ce rubis, d'une taille jugée extraordinaire pour une telle pierre. Après des enchères disputées, un enchérisseur anonyme au téléphone l'a emporté pour 28,25 millions de francs suisses (27,3 millions d'euros) avec les frais.

La couleur «sang de pigeon» de ce rubis, baptisé «Sunrise Ruby», reste la plus recherchée de toutes. Monté sur une bague Cartier, il était initialement estimé entre 12 et 18 millions de dollars. Le prix de vente final est record pour un rubis, mais aussi pour un bijou Cartier dans une vente aux enchères, a précisé Sotheby's.

Dans cette vente, un diamant rose exceptionnel de 8,72 carats qui aurait appartenu à la nièce de Napoléon 1er a été vendu 15,9 millions de dollars mardi à Genève par Sotheby's.

La pierre d'une extrême rareté était estimée entre 14 à 18 millions de dollars (entre 12,5 et 16 millions d'euros). Le diamant est d'une extrême clarté et d'une couleur intense. Un enchérisseur dans la salle l'a rapidement emporté pour la somme (avec les frais) de 14,8 millions de francs suisses (15,9 millions de dollars ou 14,3 millions d'euros).

Marché des diamants de couleur

De taille «coussin classique», aux coins arrondis et aux grandes facettes, et de couleur «Fancy Vivid Pink», cette pierre dénommée «Historique Diamant Rose» aurait fait partie de la collection de la Princesse Mathilde, nièce de Napoléon Ier, selon l'Institut américain de Gemmologie (GIA). Une autre de ses anciennes propriétaires fut la riche héritière et philanthrope américaine Huguette Clark, décédée en 2007 à l'âge de 105 ans. Il n'est réapparu que récemment, après avoir été conservé dans le coffre-fort d'une banque depuis les années 1940.

Les origines de la pierre restent incertaines, ce qui la rend encore plus mystérieuse. Les caractéristiques techniques de la pierre et le fait qu'elle soit si ancienne laissent à penser qu'elle pourrait avoir été trouvée dans les fameuses mines de Golconde, en Inde, selon David Bennett, président du département international de haute joaillerie chez Sotheby's. «L'historique Diamant Rose est le premier diamant fancy vivid pink taillé en forme de coussin classique jamais proposé», selon M. Bennett.

Le marché des diamants de couleur et des pierres précieuses n'a jamais été aussi dynamique, selon Sotheby's. Les diamants roses comptent de surcroît parmi les plus rares. En octobre 2014, Sotheby's avait adjugé pour 17,8 millions de dollars un autre diamant rose (taillé différemment) de 8,41 carats.

Autre succès de la vente, une paire de boucles d'oreilles Cartier en saphirs birman et diamants s'est vendue 3,4 millions de francs suisses (3,9 millions de dollars). Au total la vente annuelle de mai s'est élevée à 149,85 millions de francs (160,31 millions de dollars). 93,6% des lots ont trouvé preneur.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.